Mai 2014

Emilien Foubert fait cavalier seul - NR 19/05/2014

Foulées du Marais - La Garette

C'est sous une météo extrêmement clémente et même par une belle chaleur que se sont déroulés les 5 et 10 km des Foulées du Marais, hier à La Garette.Emilien foubert
Ils étaient 248 au départ pour ces deux épreuves dominées par deux vainqueurs qui ont su creuser les écarts.

Sur le 5 km, c'est Guillaume Bouchard, un nouvel arrivant dans la région, licencié à Gif-sur-Yvette, qui a semé sur la fin le Parthenaisien J. Attlan pour s'imposer.
« C'était très agréable, se réjouissait le vainqueur, je venais pour le paysage aussi et je pense que j'aurais pu réaliser un meilleur temps si j'avais été accompagné un peu plus longtemps. »
Côté féminin, c'est Nathalie Ségura qui s'est imposée, là aussi avec une confortable avance.
Pour le 10 km, les choses n'ont pas traîné, Émilien Foubert prenant assez vite la tête et n'emmenant personne dans son sillage
 « C'était assez difficile de trouver mon tempo en étant seul, explique-t-il. Je suis content de cette course, je vais maintenant couper un peu, je reprendrai en août pour me préparer à la Coulée Verte, mon objectif de la saison. »

Laure Nadeau-Maurin 1re féminine

Il n'y a pas eu de surprise chez les féminines, Laure Nadeau-Maurin s'imposant tranquillement : « Je n'ai pas forcé car j'ai pas mal enchaîné les courses ces derniers temps et j'ai quelques petites blessures à ne pas réveiller. »
Toutes et tous saluaient à l'arrivée un joli parcours, un peu vallonné sur son début mais très roulant sur sa deuxième moitié, et des conditions très agréables.

le classement

Les foulées du marais à La Garette > 10 km : 1. E. Foubert en 35'15'', 2. T. Claudy, 3. C. Guillard, 4. X. Louis, 5. P. Commin, 6. K. Hedjazi, 7. F Blanchard, 8. D. Châtaigner, 9. X. Juillet, 10. E Tessier… 1re féminine : L. Nadeau-Maurin… 5 km : 1. G. Bouchard en 17'13'', 2. J. Attlan, 3. A. Nunes, 4. F. Proteau, 5. N. Texier, 6. M. Pénigaud, 7. P. Pham-Van, 8. F. Brand, 9. J.-C. Cerclet, 10. E. Nocquet… 1re féminine : N. Ségura…

Au plaisir de courir dans le marais - NR 18/05/2014

Au plaisirFoulées du Marais - La Garette

Les bons coureurs de la région ne s'y trompent pas. Depuis une décennie, ils ne ratent pas le rendez-vous donné courant mai par l'association Loisirs Sansais La Garette. Les Foulées du Marais constituent une bonne petite épreuve locale, qui devrait battre des records de participation ce dimanche. « C'est peut-être lié au fait que la date ne correspond pas avec un grand pont cette année » constate Didier Jeanneau.

Lors de son arrivée à la présidence l'an dernier, il a fait passer cette épreuve sur un format de 10 et 5 km qui semble convenir aux participants. « Au début, il s'agissait d'un 12 km, passé sur 10,3 km il y a six ans, et au format doublé (10 et 5) l'an dernier »précise-t-il.
La traversée du Maris constitue une petite fête pur les yeux et les narines en cette période de l'année. « Le tracé entre au cœur du Marais, dans des paysages exceptionnels, surtout au moment où la végétation renaît » résume Didier Jeanneau, qui avoue une seule modification du parcours à la marge cette année, au niveau de l'arrivée.
Les coureurs progresseront la plupart du temps en terrain plan, avec tout de même deux à trois petites côtes qui présentent une déclivité de 10 %. Histoire de départager en douceur les participants.

Inscriptions sur place bloquées à 249 participants (8 € pour le 10 km, 6 € sur 5 km). Départ à La Garette à 10 heures.

Femmes en mouvement - NR 14/05/2014

Les Filles de Niort

Les filles et femmes sont invitées à s’inscrire à une épreuve inédite prévue pour elles dans dix jours, sans chrono, ni contrainte, autour de l’Acclameur.Femmes en mouvements

 

Cette fois, il n'y aura pas d'homme pour les devancer. Seules les femmes, depuis les jeunes filles âgées de 14 ans jusqu'aux grands-mères plus ou moins sportives, pourront s'inscrire à cette nouvelle épreuve organisée sous l'égide de Niort Endurance 79.

Chacune la disputera à son rythme. Il n'y aura pas de chronomètre pour valider les éventuelles performances et celles qui préfèrent des efforts plus doux pourront se contenter de marcher sur un circuit de 3,990 km tracé sur les chemins blancs autour de l'Acclameur, à parcourir une ou deux fois selon l'appétit.
L'idée a été amenée sur le plateau niortais par Sylviane Imbault, à l'origine d'une épreuve similaire baptisée la Tahitienne lorsqu'elle enseignait en Polynésie française.« On a commencé avec 200 inscrites il y a 13 ans et la dernière édition, en mars, a rassemblé 4.500 participantes », résume cette enseignante revenue en métropole en 2011.
L'idée de cette épreuve faite « par les femmes pour les femmes » est de « courir sans contrainte, voire même marcher pour celles qui préfèrent, afin de concerner tout le monde, y compris les femmes qui n'osent pas s'inscrire dans les épreuves trop sportives ». 
On ne verra sans doute pas de vahinés à Niort, à moins de clins d'œil en forme de déguisements. Car l'aspect festif est évidemment encouragé, le côté solidaire aussi. Comme à Tahiti, lorsque les organisateurs auront atteint le point d'équilibre financier, l'argent récolté en plus sera versé au service d'oncologie de l'hôpital de Niort. Une manière d'être activement solidaire de la lutte contre le cancer.
Niort Endurance table sur une participation importante à l'occasion de cette première dans l'agglomération. Ils ont d'ores et déjà reçu trois cents bulletins d'engagement. Si le cœur vous en dit…

 Samedi 24 mai, à l'Acclameur.

Les Mainguenaud vainqueurs à domicile - NR 12/05/2014

MainguenaudLa Forsitaine

Pour sa cinquième édition, le Trail-Light La Forsitaine 79 proposait une nouvelle formule avec d'une part une course individuelle de 36 km avec 45 engagés et d'autre part un semi-marathon par équipes de deux avec 72 duos inscrits. Le premier relayeur devait parcourir 16 km et le second 5 km.

Sur le 36 km, le Parthenaisien Thierry Hay prenait la tête. Mais une erreur de parcours lors d'un ravitaillement après la mi-course devait permettre à un duo Damien Marolleau et Cédric Bouzin de prendre les commandes, le premier s'imposant sur la ligne.
Sur le semi-marathon, Frédéric Mainguenaud passait le témoin à son épouse Anita avec une avance que celle-ci devait maintenir jusqu'à ligne d'arrivée.
Frédéric Mainguenaud (semi-marathon) « Je ne suis pas parti trop vite pour pouvoir accélérer dans la deuxième partie et finir à bloc afin de passer le témoin à Anita en tête. Je savais qu'elle avait par la suite les moyens de conserver cette avance. Résidants à Fors, nous apprécions tout particulièrement cette victoire. »
Damien Marolleau (36 km) : « Ce parcours remodelé est très sympa. Nous nous sommes retrouvés en tête avec Cédric Bouzin peu après la mi-parcours. Nous nous sommes alors relayés. J'ai forcé l'allure dans les derniers kilomètres, ce qui m'a permis de distancer Cédric. »


36 km : 1. Damien Marolleau (NL) 2h36'09'' ; 2. Cédric Bouzin (NL) 2h38'; 3. Thierry Hay (NL) 2h40'24''; 4. Jacky Presvost (Niort Endurance) 2h44'22''; 5. J-Camille Roy (ASPTT Niort) 2h45'28'' ; 6. Fabrice Gatard (ASPTT Niort) 2h46'57''; 7. Sebastien Limoges (UAC Brioux) 2h50'19''; 8.Ludo Carpentier (Jog Fors) 2h50'43'' ; 9. Rémi Dréano (Jog Fors) 2h50'43" ; 10. Luc Bonneau (ASPTT Niort) 2h52'02'' ; 13. Claire Macheaux (NL) 2h54'28''.
Semi-marathon (scratch) : 1. JogFors3 1h18'36''(Anita et Frédéric Mainguenaud) ; 2. Les Juscorpsiens 1h24'08'' (Yann Bonnort et Fabien Griette) ; 3. Le lièvre et la Tortue 1h24'19'' (Gamon et Couvet) ; 4. Miya Team 1h28' (Manuella et Pierre-Antoine Coicaud) ; 5. ASPTT Sixty 1h29'06'' ; 6. Family Days 1h29'21'' ; 7. Les Lents de Granzay 1972 1h29'37'' ; 8. Les Retardataires 1h29'53'' ; 9. NF 1h30'04'' ; 10. Les Macarons : 1h30'12'' ; 11. Foucher/Laurent 1h30'48'' ; 12. La Famille 170 : 1h31'02''.

Comme chez eux ! CO 12/05/2014

Co12052014

Foulées de l'Autize : Renneteau aux forceps - NR09/05/2014

Avec 249 participants, les Galopins Pompinois, organisateurs des 10 km, ont enregistré une participation au-delà de leurs espérances. De plus, la course a donné lieu à une belle bagarre, livrant un Renneteauvainqueur récidiviste, en la personne de Thomas Renneteau, qui a gagné le trail du Canal à La Rochelle le week-end dernier.

A 24 ans, le spécialiste du triathlon s'est imposé aux forceps, sur un tracé toujours très exigeant. Au tiers de la course, accompagné de Laurent Garnaud et d'Antoine Durand, le futur vainqueur compte déjà quelques foulées d'avance sur Émilien Foubert, récent vainqueur des foulées du Lions club et Laurent Turquétit.
La situation va se décanter dans la seconde partie de l'épreuve, qui voit le parcours se durcir, avec les côtes de la vallée de l'Autize. C'est là que Renneteau va faire parler sa vitesse, pour terminer en 34'28'', juste devant Turquétit (34'33''). Antoine Durand complète le podium en 34'45'', devant Garnaud (34'57''). Chez les féminines, Anita Mainguenaud retrouve la forme, pour s'imposer en 43'32'', devant Carole Perrolault (43'56'') et Karine Dambry (45'26'').
Thomas Renneteau (vainqueur) : « Je perdais du terrain dans les bosses, mais je revenais sur le plat. Sur la fin, j'ai voulu mettre de l'intensité et ça a payé. C'est bon signe après un cycle d'entraînement intense, en préparation de l'Ironman du Pays d'Aix le 18 mai (1,9 km de nаtаtіоn, 90 km de vélo, 21 km de course à pied). »
Anita Mainguenaud (1re féminine) : « J'ai apprécié le parcours. Je reviens en forme sur 10 km et je remercie Mous Nakib, qui m'a aidée dans les deux derniers kilomètres. »

Cor. NR : Stéphane Massé

1. T. Renneteau (seniors) 34'28'' ; L. Turquétit (V1) 34'33'' ; 3. A. Durand (Espoir) 34'45'' ; 4. L. Garnaud (V1) 34'57'' ; 5. E. Foubert (S) 35'21'' ; 6. G-M. Guéret (V2) 36'19'' ; 7. A. Point (S) 36'30'' ; 8. X. Louis (V1) 36'37'' ; 9. P. Commin (S) 36'47'' ; 10. A. Ferreira (V1) 37'09'' ; 11. I. Boucher (S) 38'06'' ; 12. N. Goudeau (V1) 38'44'' ; 13. A. Bonnin-Suire (S) 39'01'' ; 14. A. Garnier (S) 39'28'' ; 15. S. Quillet (Esp) 39'50''… 49. Anita Mainguenaud (1re féminine) 43'32'' ; 52. Carole Perrolault (2e féminine) 43'56'' ; 62. Karine Dambry (3eféminine) 45'26''.

Les sixièmes Foulées de l'Autize se déroulent ce jeudi matin - NR 08/05/2014

Les sixièmes Foulées de l'Autize se courent aujourd'hui, au départ du stade de Saint-Pompain. Les Galopins pompinois proposent un nouveau parcours de 10 km, autour de la vallée de l'Autize, privilégiant les chemins et rendant le tracé plus ludique. 
Les côtes de la vallée de l'Autize ont été conservées sur ce circuit, qui réunit chaque année près de deux cents participants. 
En 2013, Christophe Girard et Yannick Gaujour, les deux licenciés de l'ASPTT Niort-Moncoutant, s'étaient imposés sur l'exigeant circuit pompinois et c'est Odile Bodin de Mervent, qui l'avait emporté chez les féminines.

Départ du stade de Saint-Pompain à 9 h 30

Rochereau le plus costaud - NR 02/05/2014

RochereauFressi'Nature

L’athlète du SBAC a gagné son duel avec Julien Boulaud sur 15 km. Cyril Pillac s’est distingué lui sur les 7,5 km.

 

Un parcours plus difficile mais plus sympa. Voilà ce qu'ont dit la plupart des coureurs qui ont foulé le nouveau tracé de la sixième édition de Fressi'Nature. « Ce nouveau parcours est plus proche de la vallée du Lambon, il y a beaucoup de venelles et on a même construit des passerelles », raconte Vincent Berthon, le vice-président de l'assocation organisatrice, Sport Attitude. 
La double course était couplée à une randonnée permettant aux 895 coureurs engagés de croiser les marcheurs. Un vrai succès pour Mous Nekib, président de l'association. Une réussite expliquée aussi par une grosse dotation en lots et une organisation rodée grâce à une équipe de cent trente bénévoles. 
Peu de surprises à l'arrivée. Dans le 7,5 km, Cyril Pillac, vainqueur des quatre dernières éditions, s'imposait à nouveau en 28'01''. « Je savais pas à quoi m'attendre avec ce nouveau parcours. Il est plus technique et la concurrence était bien présente. J'ai réussi à faire la différence au 4e km », explique le vainqueur. 
Habituée des courses niortaises, Anita Mainguenaud, 1ère féminine, terminait à la 41e place avec un temps de 36'31''. Et dans le 15 km, l'un des favoris de l'épreuve l'emportait en 56'04''. David Rochereau, du Sèvre Bocage, revenu à la course après huit ans d'arrêt enchaîne les bons résultats depuis son retour. Il est le seul à passer sous la barre de l'heure. Il devance le Niortais, Julien Bouleau (1 h 1'02'') et Rémi Couvet (1 h 1'12'') de Saint-Maixent. L'athlète de Brioux, Marina Roux n'a pas non plus fait déjouer les pronostics. Elle finit à une belle 16e place en 1 h 7'3''.

en bref

COURSE À PIED M. Roux et A. Mainguenaud 1ères féminines

15 KM
1. D. Rochereau (SBAC), 56'04''6.
2. J. Bouleau (ASPTT Niort/Mo.), 1 h 01'02''.
3. R. Couvet (Run. Saint-Maixent), 1 h 01'12''.
4. S. Bernard (NL), 1 h 01' 47''
5. R.-A. Ferreira (NL, 1er V1), 1 h02'20''
6. E. Caillon (NL), 1 h 04'20''
7. C. Guillon (Am. Rur. Cherveux), mt
8. B. Blanchard (NL), 1 h 04'48''.
9. C. Bouzin (NL), mt.
10. X. Juillet (NL), 1 h 05''09''
11. C. Vermande (NL), 1 h 05'44''
12. F. Griette (Jog Fors), 1 h 06'01''
13. J. Boutet (ASPTT Niort/Mo.), 1 h 06'10''
14. T. Jacques (Macif), 1 h 06'19''
15. H. Accent (Court Touj.85), 1 h 06'52''
16. M. Roux (UAC Brioux), 1re fém., 1 h 07'03''…
7,5 KM
1. C. Pillac (NL), 1er V1, 28'01''
2. L. Garnaud (AALRA), 28'33''
3. E. Foubert (NL), 28'59''
4. F. Mainguenaud (MAAF), 29'31''.
5. J. Attlan (CA Parthenay), 29'51''
41. A. Mainguenaud (MAAF), 1re fém., 36'31''…

Date de dernière mise à jour : 24/05/2014

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau