Le Saviez-Vous n°12 : L'âge d'or des retraités

L'âge d'or des retraités

Ils ont plus de soixante ans, ont pris leur retraite depuis déjà plusieurs années, mais n’ont pas encore raccroché leurs baskets ni abandonné la compétition, on les appelle gentiment « Les Vieux du stade ». Avec un certain respect et beaucoup d’admiration, car au fond, on aimerait tous être encore aussi vaillants à leur âge !

Au 1er Janvier 2014, la Fédération Française d’Athlétisme comptabilisait 12 113 athlètes licenciés de plus de 60 ans, c’est 16% de l’ensemble des vétérans. Ça correspond à une augmentation de plus de 75% en dix ans !

Le pourcentage des femmes licenciées chez les vétérans est de 43% en 2013, soit 13 fois plus qu’en 1977 (ndlr; année de la création de la commission nationale vétérans), à l’époque on dénombrait alors 62 femmes pour 1 874 hommes et aujourd’hui c’est le chiffre fou de 31 671 femmes (toutes catégories vétérans confondues) pour 42 223 hommes !

 

C’est clair, aujourd’hui, nos vieux « ont grave la patate !!! »

Si on prend le cas du très sympathique Maurice JEAN (AC Granville), vainqueur du tout récent Marathon de New-York dans sa catégorie (+ 80ans), il a commencé à courir cette distance mythique à Maurice jeanseulement 76 ans ! Ceci dit, c’est vrai qu’il a une superbe hygiène de vie le bonhomme : jamais de cigarettes et seulement un petit verre de vin tous les samedis !

Cet ancien boxeur, champion de La Manche en poids plume et poids léger, n’a fait que copier sa femme qui faisait beaucoup de sport pour garder la forme, lui était surtout orienté vers la boxe, le football et le vélo.

Malheureusement en 2008 son épouse s’en est allée. Pour éviter de tomber dans une déprime trop dramatique, sa fille lui conseille de rejoindre une association sportive et c’est à 74 ans que Maurice décide de prendre une licence à l’AC Granville (Normandie). « Je me souviens encore, la première fois que j’ai couru avec le groupe, il ne me croyait pas lorsque je leur ai dit mon âge ! ».

Aujourd’hui, même s’il n’oublie pas sa « Minot », Maurice avoue avoir retrouvé le sourire aux côté de cette « deuxième famille ». Il s’impatiente toujours de retrouver ses camarades quatre fois par semaine pour courir ses 50 km hebdomadaires !

« Ce qui est le plus rigolo, c’est que maintenant je suis « invité d’honneur » un partout en France et à l’étranger par les organisateurs de différents évènements pour participer à leur épreuve. J’ai déjà au moins 4 marathons de prévu pour 2014 et beaucoup d’autres courses. Pour moi aujourd’hui, c’est vraiment une nouvelle vie qui commence, je ne pensais pas qu’un jour cela m’arriverait ! »

Alors les copains V4 Deux-Sévriens, tels que nos Daniel Krawec, Michel Billondeau, Lucien Brain, Alain Forestas, Jean Gendron, Paul Michenot, Michel Pierre, etc.… Croyez-nous, vous avez encore de très beaux jours en course à pied devant vous !



Source OP Rat370 & Maurice JEAN / Pour Running 79 & CDCHS 79 / n°12 - Mars 2014

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau