Le Saviez-Vous n°56 : Les athlètes Kényans barricadés dans les locaux de leur fédération !

Manif kenyans

Des athlètes kényans manifestent devant le siège de leur fédération à Nairobi, depuis le 23 novembre 2015. En effet, ce ne sont pas moins d’une soixantaine d'athlètes qui se sont barricadés au sein de la fédération d'athlétisme kényane, pour demander le départ des officiels accusés de corruption et un examen approfondi des allégations de dopage.

Les manifestants et les représentants du ministère des sports se sont réunis pour essayer de trouver une solution. Julius Ndegwa, le secrétaire de l'Association des athlètes professionnels du Kenya, à l'origine de cette protestation a affirmé : "Nous voulons résoudre les problèmes de longue date, nous affectant comme la corruption, le dopage et autres".

Une action soutenue par l'ancien recordman du marathon et président de l'Association des athlètes professionnels du Kenya, Wilson Kipsang, et le vainqueur du marathon de Boston en 2012 devenu homme politique, Wesley Korir.

La semaine dernière, un article paru dans le journal britannique "Sunday Times" révélait que le président de la fédération, Isaiah Kiplagat, le vice-président, David Okeyo et son ancien trésorier, Joseph Kinyua, avaient détourné 700.000 dollars (650.000 euros) d'un contrat de partenariat entre la Fédération kényane et Nike.

"Nous attendons les résultats de cette réunion... Nous sommes complètement surpris", a fait part le directeur de la fédération kényane, Jackson Tuwei.

Le Kenya est également secoué par des scandales de dopage. Depuis 2012, une trentaine de ses athlètes ont été suspendus et cinq ont été bannis après avoir été contrôlés positif.

Source : OP Rat370 pour la CDCHS 79 / N°56 Décembre 2015

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau