Le Saviez-Vous n°57 : Décès de Douglas TOMPKINS

North faceD thompkinsEsprit

Le fondateur de la célèbre marque de sports haut de gamme «The North Face», a trouvé la mort Mardi 08 Décembre 2015, dans un accident de kayak en Patagonie Chilienne.

Son bateau a chaviré sur le lac General Carrera, à la frontière entre l'Argentine et le Chili, et il est tombé dans une eau glacée d’à peine 4°C. Admis en début d'après-midi à l'hôpital de Coyhaique, 1800 km au sud de Santiago, il a succombé à l'hypothermie quelques heures plus tard.

L'ex-skieur olympique et homme d'affaires devenu milliardaire, Douglas TOMPKINS, « le » militant écologiste américain, est décédé à l’âge de 72 ans.

Né le 20 mars 1943 dans l’Ohio (USA), Douglas TOMPKINS, fils d’un antiquaire et d’une décoratrice, n’avait pas fait d’études supérieures. Après avoir quitté le lycée, il passe son temps, entre 1960 et 1962, à faire des randonnées à ski et de l’escalade dans le Colorado, en Europe et en Amérique du Sud.

Douglas TOMPKINS a débuté sa carrière en 1963. Il fonde le «California Mountaineering Guide Service». Un an plus tard, en gérant un petit magasin d'articles de ski et de randonnée à San Francisco, il crée sa propre marque de vêtements «The North Face» et dans la foulée, il développe la marque de prêt-à-porter «Esprit». Le succès est réellement au rendez-vous trois ans plus tard, en 1966 lorsqu'il propose les premières tentes avec des tiges flexibles, en forme de dôme et sans piquet à l’intérieur. (Ndlr, copié très largement depuis par de nombreuses enseignes de multisports, dont une qui vante le montage extrêmement simple et rapide, en la jetant en l’air…).

Depuis plus de 20 ans, le milliardaire s'était lancé daans la défense de l'environnement en achetant des terrains en Patagonie pour en faire des parcs nationaux afin de sauver la planète. Ses parcs publics ou privés représentent aujourd'hui un territoire de la taille de la Corse.

En 2010, lors d’une interview à un quotidien Allemand, il avait dit : «Nous les humains, nous nous construisons un magnifique cercueil dans l'espace, appelé planète Terre ». Et suivi de : « Si les 10 000 personnes les plus riches du monde faisaient comme moi, on pourrait changer le monde».

Source : OP Rat370 pour la CDCHS 79 / N°57 Décembre 2015

Date de dernière mise à jour : 14/12/2015

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau