Guillaume CHOLLET

Nom et prénom : CHOLLET Guillaume

 

Date de naissance : 29 Septembre 1983 à Niort

Situation de famille : Marié, 2 enfants

Domicile : La Crèche

Profession : Chauffeur routier

Club ou association: Esprit Running 79

Guillaume chollet

Salut Guillaume. Aujourd’hui j’interviewe le coureur mais aussi le motard… raconte-nous ta dernière édition du DAKAR 2017 et le beau palmarès qui accompagne ta passion de la moto !

Salut et merci pour l'invitation à cet interview. Je vais bien et je suis heureux d'avoir fini mon deuxième Dakar ! Humainement c'est toujours bien de finir, c'est une grosse épreuve. A titre perso, je suis un peu déçu car j'aurais voulu améliorer mon résultat de l'année dernière.

Mais la mécanique en a décidé autrement… Le principal est d'avoir rallié l'arrivée, rien que ça, c'est super enrichissant.

 

Pour faire partie des très bons motards nationaux, il faut toujours que tu maintiennes une forme olympique. Est-ce que la pratique de la course à pied t’a aidé dans ta prépa du Dakar ?

Oui énormément, car la course a pied m'apporte beaucoup même si c'est un sport traumatisant, comme la moto l’est pour les articulations. Cela m'apporte aussi beaucoup mentalement car on est seul face à la difficulté, un peu comme en course à pied…

 

42 min sur 10 km, 1h40 sur Semi et 3h42 sur Marathon, c’est plutôt sympa comme temps de référence… Comment arrives-tu à te préparer pour pouvoir réaliser de tels chronos car j’ai entendu dire que tu pratiquais également la natation, la musculation et le vélo ?!

Je ne m'y prépare pas réellement. D'ailleurs, pour mon Marathon en 3h42, je ne m'y suis inscrit que le Mardi pour le Dimanche… C’était aussitôt après mon retour du championnat du monde des rallyes au Maroc en 2014. Honnêtement je me suis jamais préparé pour faire des chronos (mais j'y penserai a l’avenir…).

Je cours juste pour ma condition physique et pour le plaisir partagé avec les copains et essayer de faire mieux qu'eux, histoire de pouvoir les chambrer un peu…

Oui j'essaie de toucher à toute les disciplines. J'aime énormément le sport, ça fait partie de moi.

 

Dans tes futurs projets, tu as noté un Ironman (3,8 km natation, 180km vélo et 42km course à pied). C’est pour quand exactement et où ?!

Oui j'aime l'endurance et cette épreuve m'attire beaucoup. Mais il ne faut pas négliger sa préparation ! Donc, je le ferais uniquement quand j'aurais le feu vert de mon préparateur physique. En effet, il ne faut pas que j'y laisse des plumes dans la préparation de mon futur Dakar. Une préparation pour un Dakar ressemble beaucoup à la préparation d'un Iromman…

 

Comme tout le monde, une anecdote ?!

Avec les potes de mon association « Esprit Running 79 », on a poussé sur une remorque ma moto de rallye à la Corrida de Magné. Juste un truc de Ouf quand j’y repense !!!

Également un truc fort en souvenirs, mais plus perso, c’était lors de l'Ultra Trail du Grand Brassac. Nous sommes partis à 5 copains pour partager cette aventure et c'était une sacrée expédition car nous étions tous en mode grande décontract’… sans réelle préparation, mais ça l’a fait ! Alors j’en profite pour renouveler mes remerciements à mes accompagnateurs : Jean-Christophe et Laurent Guiberteau, Éric Duval et Sébastien Guinot.

 

 

Propos recueillis par OP Rat370 pour la CDCHS 79 / n°88 – Février 2017

Commentaires (1)

1. NICOLAS Claude 20/02/2017

bravo Guillaume!!

bon vent,celui-ci souffle dans ton dos,tu vas progresser,tous mes encouragements ;je suis un passionné de moto et j'ai bien suivi
ton périple pour ce dernier DAKAR,adepte de la course à pieds
depuis 1986.
bonne route!!

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau