Christian MORISSEAU

Nom et prénom : MORISSEAU Christian

 

Date de naissance : 10 Février 1953 à Moncoutant

Situation de famille : Marié, 2 enfants

Domicile : NIORT

Profession : Retraité de la Sécurité Sociale (C.P.A.M)

Club ou association : NIORT ENDURANCE 79

Christian morisseau

Salut Christian ! Tout d’abord rassure nous, il y a bien aucun lien de parenté avec Florence du Running Club St-Maixent ou Pascal de l’UAC Brioux ? Je te demande cela, parce que les blogueurs vont finir par croire que j’interviewe presque exclusivement les « Morisseau » !!! 

Salut Mous ! Florence et Pascal ne font pas partie de ma famille proche. Cependant, lors d’une discussion avec Pascal, il semblerait que nos familles soient originaires du même secteur nord Deux-Sèvres. Nous sommes sûrement des cousins éloignés…

 

Tu es un de nos nouveaux jeune-ancien coureur. Et oui tu es nouveau par ta récente présence dans nos pelotons et ancien par l’âge (avec tout le respect qui va avec, bien entendu !). Qu’est-ce qui a fait que tu as eu envie de nous rejoindre ?

C’est mon fils Mickaël qui m’a entraîné dans cette aventure. Il est assidu à la course à pied et m’a fait découvrir ce sport en m’accompagnant lors de mes premières séances de footing. Connaissant Jacky Prévost, Mickaël a décidé de nous inscrire au club de « Niort Endurance 79 ». Avec maintenant un recul de quelques mois, je ne regrette pas le choix qu’il m’a fait prendre.

 

Tu estimes donc que l’âge n’est pas un problème pour pratiquer la course à pied et ce même en compétition ?

Je confirme. J’ai débuté la course à pied à 60 ans lors de ma retraite. J’ai été pratiquement 30 ans sans pratiquer aucun sport ! Ayant du temps libre et résidant à 200 m de la Sèvre j’ai décidé de courir pour garder la forme. Peut-être aussi pour essayer de vieillir un peu moins vite ! J’ai commencé par des petites distances de 6 km, le long de la Sèvre, avec des séances pratiquement quotidiennes. Le parcours est plat et agréable. En compétition j’ai couru seulement 12 km maximum (Melleran en 58mn 26s). Mon objectif serait de participer au moins une fois dans ma vie à un Semi-marathon. Même si parfois on se laisse prendre au jeu, je ne suis pas un réel compétiteur. A plus de 62 ans je suis conscient de mes limites et je pratique la course à pied en dilettante.

 

J’ai pu lire dans différents classements de course, qu’en V3 tu te défends plutôt pas mal ! A 60 ans tu ne pars pas comme un chien fou, c’est tout d’abord de la sagesse, et j’imagine que tu connais parfaitement ton corps, c’est ça ?

Je reste malgré tout un modeste coureur V3. Surtout quand tu vois les temps effectués par quelques coureurs V3 ! C’est vrai que je pars assez tranquille pour qu’au final mon corps ressente le plaisir de courir. Par contre, il est vrai que les entraînements avec mon club permettent de mieux optimiser mes courses et de progresser. Quand j’ai débuté, j’atteignais à peine les 11km/h et maintenant j’arrive à courir assez régulièrement avec une moyenne à plus de 12km/h (Mon meilleur temps à « La Garette » pour la course des 6 km à raison de 12,8 km/h de moyenne)

 

J’ai eu le plaisir de discuter avec toi à plusieurs reprise en course à pied, mais les blogueurs qui te connaissent beaucoup moins aimeraient peut être connaître ton ressenti de la course à pied en général dans notre département ?

Je ne participe pas à toutes les courses. (Neuf depuis le 01/01/2015). J’ai pu découvrir de jolis sites et des parcours inédits pour moi. Ce que je retiens des courses c’est l’humilité des meilleurs coureurs et le respect de chacun dans la convivialité. A chaque sortie, on ressent globalement un état d’esprit amical et solidaire.

 

 Propos recueillis par OP Rat370 pour la CDCHS 79 / n°46 - Juillet 2015

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau