François PIOT

Nom et prénom : PIOT François

 

Date de naissance : 13 Août 1964 à Niort

Situation de famille : Marié, 3 enfants

Domicile : Chauray

Profession : Animateur Associatif

Club ou association : Stade Niortais Athlétisme

Francois piot

Salut François, dans 3 semaines se dérouleront les 12 km de La Trisomie 21 à Chauray, dont tu es l’organisateur. Peux-tu nous dire quelques mots sur cette manifestation ?

Les 12 km de la trisomie en sont rendus à la 8ème édition, avec un succès important pour moi (Ndlr, 412 coureurs classés l’an passé). Le but de cette manifestation est de montrer aux gens que les personnes atteintes d’une trisomie 21, sont avant tout des personnes ! Et qu’elles ont beaucoup de compétences. Elles ont juste besoin qu’on prenne un peu de notre temps pour être avec elles, afin de les comprendre et apprendre tous ensemble. Car j’estime qu’on a tous à apprendre des uns des autres.

En 7 ans, l’association a réussi à récolter plus de 6 500 €. Cette somme sert à améliorer la vie quotidienne des personnes atteintes de cette maladie par des accompagnements et/ou des aménagements spécifiques.

Pour poursuivre cette formidable réussite, j’ai évidemment besoin de la présence en nombre des amis sportifs au grand cœur !

Alors venez courir ou marcher le Dimanche 20 Novembre prochain à Chauray (6 km de Niort), et je dirais même plus, venez accompagnés de vos enfants, famille, amis, voisins, collègues, etc… Je compte vraiment sur vous !

 

Qu’est-ce qu’est vraiment la Trisomie 21 ?

La trisomie 21 ou syndrome de Down est une malformation congénitale. Elle est due à la présence d'un chromosome surnuméraire sur la 21e paire de chromosomes c'est à dire qu'au lieu d'avoir au total 46 chromosomes, la personne porteuse de trisomie 21 en possède 47. Les hommes et les femmes ordinaires ont 23 paires de chromosomes, avec deux chromosomes X chez la femme et un X et un Y chez l'homme.  La présence de ces 3 chromosomes 21 a des conséquences mais ne les prive pas de compétences.

 

Tu es Animateur Associatif, en quoi consiste ce job ?!

Animateur Associatif c’est un peu compliqué à expliquer mais par exemple, je coordonne sur le département une action qui s’appelle « Lire et Faire Lire ». Ce sont des bénévoles de plus de 50 ans qui viennent sur le lieu de vie des enfants pour partager un moment de plaisir au travers d’une lecture d’album ou de poésie.

Je suis aussi entraîneur demi-fond au Stade Niortais Athlétisme puisque j’ai passé mon 1er degré l’année dernière.

 

Parle-nous un peu de toi !

J’ai fait 4’18 sur 1500m et 12’’1 au 100m au Lycée quand j’étais jeune et svelte… mais depuis je ne suis pas vraiment un tombeur de record… 48’50 sur 10km et 1’58’52 sur Semi-marathon sont mes records, par contre je prends beaucoup de plaisir à courir et c’est bien la chose primordiale pour moi !

Mon prochain objectif, après une blessure au ménisque gauche en Mars et opération en Septembre… est de reprendre la course à pied avec ma fille Charline, en Janvier prochain, j’espère. Mais avant cela, je vais reprendre le vélo avec mon pote Antoine CHAIGNE.

Niveau profil de parcours, j’aime bien courir sur chemins, c’est plus sympa que le bitume. J’aime aussi le trail, mais mes chevilles et genoux aiment beaucoup moins… Je me sens à l’aise sur des parcours entre 10km et Semi-marathon (21km). Je ne désespère pas de finir un Marathon un jour, mais pour l’instant je ne suis pas encore prêt…

 

Allez vas y, raconte-nous une petite anecdote !

Il y a quelques années, lors de la course des Fontaines à Frontenay Rohan-Rohan, Julien BOULEAU (Run In Niort) venait de gagner le 10 km, et était revenu en arrière faire sa récup. Il en avait profité également pour encourager et motiver son père qui était juste devant moi. Je m’en souviens encore, c’était dans le dernier kilomètre. Il l’a fait accélérer, et je me suis accroché tant bien que mal à leurs baskets et nous avons fini en sprintant comme des jeunes minimes !!! J’ai gagné le sprint… On a ensuite pris le temps de discuter et on s’est aperçu que nous habitions à 200 mètres l’un de l’autre, que nos pères respectifs étaient collègues et amis ! Depuis, nous sommes amis et nos enfants s’entraînent régulièrement ensemble sur la commune. C’est une histoire originale et sympa, non ?!

 

 

Propos recueillis par OP Rat370 pour la CDCHS 79 / n° 80 – Octobre 2016

Date de dernière mise à jour : 07/01/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau