Sandrine GODARD

Nom et prénom : GODARD Sandrine

 

Date de naissance : 06 Novembre 1971 à La Rochelle

Situation de famille : Mariée, 2 enfants

Domicile : Vaumoreau-VOUILLE

Profession : Adjointe responsable de caisse

Club ou association : Non licenciée

Sandrinegodard

Salut Sandrine. Félicitations car avec tes 7 courses en 7 mois, tu es bien présente dans les pelotons les week-ends et c’est grâce à des passionnées comme toi que nos courses du Dimanche arrivent à tenir debout ! Qu’est-ce qui te motive à ce point pour être aussi assidue ?

Juste le plaisir de courir que j’ai découvert tardivement : je n’ai commencé qu’au Printemps 2009. J’adore l’ambiance et la relation amicale entre des coureurs qui ne se connaissent pas. On est tous dans la même galère...; mdr

 

Le 21 Octobre prochain, tu seras au départ du 2ème Marathon du Larzac dans l’Aveyron, épreuve se déroulant pendant le Festival des Templiers. Au programme un 36km avec plus de 1500m de dénivelé positif, ça ne te fait pas peur ?

Et bien non, tu sais après la Pastourelle (Ndlr, Course nature dans le Cantal, où étaient présents plus d’une centaine de Deux-Sévriens-Lire dans la rubrique « Le Saviez-vous », l’article concernant cette course « Les Deux-Sévriens à la Pastourelle ») ça va me sembler facile…;mdr…Non, en fait, on l’a déjà fait l’année dernière. C’était notre challenge de l’automne et cette année on voulait faire l’intégrale des Causses (64 km) mais c’était complet…dommage !! Du coup, l’objectif n’est pas de finir mais de faire mieux que l’année dernière !!

 

D'ailleurs effectivement, j’ai relevé ton nom dans la liste des arrivants de la course de la Pastourelle, pour l’épreuve la plus longue et la plus dure de cette manifestation. Comment s’est passée ta course ?

C’était génial, des paysages magnifiques, un soleil très généreux (on a eu chaud). J’ai bien géré toute la course. Comme tu le sais, je cours avec David, mon mari, l’objectif était de voir la ligne d’arrivée et en 10h maxi… Pari presque réussi, on passe en 10h20 !!! On a profité du parcours, fait des photos, discuté sur les ravitos…des vrais touristes…;mdr…

J’aime les défis et David me permet de les réaliser car sans lui je n’irais pas…On augmente nos distances de courses tous les ans


Je sais que tu as un autre rêve secret de course en Ultra, à défaut d’avoir pu t’inscrire à l’Ultra-Trail des Templiers. Peux-tu nous en dire un plus sur ton rêve !

Holà ! Effectivement, j’aimerai bien tenter un ultra…mais j’hésite encore…avec ou sans dénivelé…

A voir, mais il faut que je me dépêche car les années passent vite…;mdr

 

Raconte-nous une Anecdote !

Dans l’instant présent je n’ai pas d’anecdote, mais plutôt un petit truc extra que j’ai vécu en course. Au Trail du Val d’Egray à Champdeniers (le 13 km), j’étais dans le dernier kilomètre de l’arrivée de ma course quand, à un moment donné, j’ai croisé des coureurs du parcours du 25 km qui arrivaient en même temps que moi, alors qu’ils avaient courus 12 km de plus que moi ! J’étais très surprise de les voir arriver et je me demandais comment ils avaient fait pour arriver avant nous ?! Une autre chose m’avait également surpris dans cette course là, ce sont les encouragements des coureurs du « long » qui rentraient et qui avait encore la force de nous complimenter avec des « Allez, accroche-toi, on est presque arrivé ! ». J’ai trouvé ça tellement extraordinaire et il n'y a vraiment qu'en Trail qu’on peut vivre des choses comme cela !!!

 

 

Propos recueillis par : OP Rat370 / n°74 –Août 2016

Date de dernière mise à jour : 07/01/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau