Frédérique CHEMIN

Nom et prénom : CHEMIN Frédérique

Date de naissance12 Octobre 1981 à Châtellerault

Situation de famille : Célibataire

Domicile : La Crèche


ProfessionInfirmière


Club ou associationSpiridon Créchois

F chemin

Fred, ces derniers temps tu t’es mise à courir davantage sur les courses nature et les trails, c’est par choix ?

Oui c’est un choix, j’avais envie de nouvelles sensations, ne plus me prendre la tête avec le chrono. Quand j’entendais d’autres coureurs m’en parler, ça me donnait envie. L’effort n’est pas du tout le même et puis courir en pleine nature c’est tellement agréable !

 

C’est dommage que tu n’ais pas fait de cross l’hiver dernier, car cela t’aurais plus. Tu comptes essayer un jour ? 

J’ai déjà fait plusieurs saisons de cross sous les couleurs de l’EAPC (Châtellerault) et du Stade Niortais. Je faisais les cross courts, je n’étais pas très douée mais c’était une bonne préparation pour les courses sur route du Printemps.

 

Ton travail d’infirmière te permet-il de t’entrainer comme tu le souhaiterais, ou es tu plutôt obligée de jongler ?

C’est difficile de s’entrainer dans un club, car je n’ai pas d’horaires fixes, mais par contre j’ai toujours un petit moment dans la journée où je peux y aller. C’est pratique notamment l’hiver car je ne suis pas obligée de courir dans la nuit, il faut juste se booster à aller courir seule. Je pratique également d’autres sports (Judo et équitation), donc j’essaie de m’organiser en fonction de tout ça.

 

Tu es licenciée au Spiridon Créchois, t’investis-tu dans l’organisation d’une des 2 courses que le Spiridon organise ?

Depuis cette année je fais partie de la commission de la Corrida de Noël, mais sinon ça fait déjà 2 ans que j’étais bénévole.

 

En tant que coureuse et femme, que penses-tu du niveau des filles dans le département ?

Il y a un bon niveau chez les féminines dans le département, je suis admiratrice de certaines coureuses comme Marina Roux qui arrive à passer sous les 40mn sur 10 km. Il y a de plus en plus de filles qui courent pour le plaisir et qui se prennent au jeu de la compétition, c’est sympa !

 

Peux-tu nous dire quel est ton prochain gros objectif de la saison ?

Cette année, pas vraiment d’objectifs, je voulais refaire les 32 km d’Ambazac (ce week-end), mais au vue d’une douleur à la cheville présente depuis 3 semaines, je préfère ne pas prendre le départ. Je me suis déjà inscrite au Marathon de La Rochelle en duo et je ferais quelques courses du coin. Mon gros objectif sera l’année prochaine, je suis décidée à me lancer sur un Marathon de Printemps, peut-être celui du Futuroscope mais mon choix n’est pas encore arrêté.

 

 Propos recueillis par : OP Rat370 / n°18 - Juin 2014

Date de dernière mise à jour : 08/06/2014

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau