Lucien BRAIN

Nom et prénom : BRAIN Lucien

Date de naissance : 12 Juillet 1932 à Clussais (79)

Situation de famille : Marié, 3 enfants 

Domicile : Brioux sur Boutonne

Profession : Cadre bancaire retraité

Club : UAC BRIOUX

 

Lucien brain

Lulu tu es certainement l’un des coureurs le plus connu dans le monde de la course à pied Deux-Sévrienne, revenons un peu sur ton passé ?

J’ai réalisé ma première course il y a déjà 34 ans ! C’était à la Corrida de La Crèche en 1980.

Aujourd’hui, je fais de la rando, du footing et du vélo (que j’ai toujours pratiqué d’abord en compétition puis en cyclotouriste).

En 1985, à l’époque de la création des sections d’athlétisme dans le Mellois, à l’initiative de Michel Rivallin (ndlr, ancien Président du Stade Niortais Athlétisme), je me suis retrouvé Président de l’UAC Briouxaise, j’ai fait un stage d’entraîneur et c’était parti !

Je ne regrette rien car j’ai eu beaucoup de satisfactions et de joies comme entraineur et comme coureur.

Après nous avons organisé des courses sur route dès 1986 à Vernoux sur Boutonne, Brioux puis à Périgné, mais cela ne posait pas de problèmes car j’étais entouré d’une bonne équipe et il y avait une bonne ambiance.

 

Je sais que tu es également l’entraineur de « Marina ROUX » et ce depuis une quinzaine années. Est-il facile d’entrainer une athlète de son niveau et arrivez-vous à vous comprendre malgré votre importante différence d’âge ?

Pour moi c’est très facile, mais je pense que c’est à Marina qu’il faudrait poser cette question…

J’ai commencé à l’entraîner en 1992, elle avait 12 ans ! Elle a arrêté pendant 8 ans, quand elle a repris elle m’a demandé de l’entraîner et vu que je la connaissais bien, j’ai accepté. A mon avis ce qui compte le plus pour un athlète c’est de la confiance avec son entraîneur (ça aide pour remonter le moral dans les moments difficiles !). Mais à mon âge une athlète ça me suffit, je ne pourrais plus entraîner tout un groupe !

 

Chez les Brain, on court de père en fils, effectivement c’est le cas de le dire pour toi car même ton épouse (Louisette) a partagé cette même passion pendant de nombreuses années. C’est toi qui a refilé le virus à toute ta petite famille ?

Louisette s’est mise à courir peu après moi, surtout pour le plaisir. Pour mes fils, je pense que c’est en me voyant courir qu’ils se sont mis à courir, mais également pour me lancer des défis à l’occasion des repas de famille, moi je n’avais plus l’âge de les relever…

Les deux ou trois premières épreuves que nous avons disputé ensemble j’étais devant, mais après j’ai vite compris !!!

 

L’entraineur averti que tu es, peut-il nous dire quel athlète local il verrait sur nos podiums dans quelques années ?

Je pense que les podiums vont rester les mêmes pendant quelques années, à part si le cycliste « Guillaume Belgy » continue dans la course à pied il pourrait rapidement augmenter sa collection de coupes et de trophées ! Chez les filles il y aurait peut-être Lucile Richard et Caroline Godard, mais vont-elles accepter de courir sur route et en trail ?

J’aimerai bien me tromper et une révélation est toujours possible et puis, une petite surprise ça fait toujours plaisir !

 

Après quelques années d’arrêt ton club de cœur l’UAC Brioux, va remettre sur pied cette année (20/07) les fameuses « foulées de l’UAC Brioux ». En tant qu’ancien Président et organisateur tu dois être content ?

Bien sûr que je suis content car la dernière course à Brioux remonte à 1994 ! A l’époque c’était un 15km sur route. Cette année ce sera un 12km nature, alors je profite de cet interview pour inviter tous les athlètes à venir nombreux le 20 Juillet à Brioux !

 

A part ta passion pour le sport qui doit te prendre beaucoup de temps, quel loisir arrives-tu à pratiquer ?

Les randonnées pédestres et le jardin. J’ai un grand jardin et ça à toujours été pour moi une passion (arbres, pelouse, légumes et fleurs). L’été je n’ai pas le temps de m’ennuyer et l’hiver j’aime lire.

 

Propos recueillis par : OP Rat370 / n°13 - Avril 2014

Date de dernière mise à jour : 25/03/2014

Commentaires

  • sablon amélie
    • 1. sablon amélie Le 05/04/2014
    J'avais 6 ans lorsque lulu est venu chez mes parents pour me proposer d'adhérer au club d'athlétisme de Brioux! Aujourd'hui j'ai 32 ans et je me souviens
    encore de ce jour! Je garde des souvenirs inoubliables des entraînements du samedi matin et des devis qu'il pouvait me lancer pour dépasser mes records!
    Que de week ends passés ensemble sur les pistes!
    Alors je me joins à marina pour te remercier du fond du coeur, lulu, pour avoir su me transmettre l'amour du sport et toutes les valeurs qu'il peut véhiculer!
    RDV le 20 Juillet pour les 12kms de Brioux
  • Michel RELET
    • 2. Michel RELET Le 02/04/2014
    Lucien, c'est un exemple pour tous les coureurs : modeste (malgré son remarquable passé sportif), toujours affable et de bonne humeur, toujours disponible lorsqu'il s'agit d'apporter son aide lors d'une compétition, doté d'une mémoire sportive étonnante et si passionné par le sport qu'on le verra encore sur un vélo ou chaussé de baskets alors qu'il aura dépassé les cent ans !!!
  • Marina
    • 3. Marina Le 30/03/2014
    C'est un atout pour moi de partager ses connaissances. Il me connait parfaitement et il a su me faire progresser petit à petit. Record battu à Angoulème ce week end (38.17 sur 10km), merci Lulu :)

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau