Marion DAVID

Nom et prénom : DAVID Marion

 

Date de naissance10/09/1991à Niort

Situation de famille : En couple

Domicile : Benet

ProfessionIntérimaire

 

Club : SEP Mougon

marion.jpg

A quand remontent tes débuts en course à pied ?

Etant plus jeune et comme beaucoup d’adolescentes, j’étais un peu complexée sur mon poids alors, après avoir essayé divers sports, j’ai débuté la course à pied toute seule lorsque j’avais 19 ans. C’était le sport le moins cher et surtout je pouvais en faire à volonté ! Au fur et à mesure, la course à pied m’est vraiment devenue indispensable. C’est un plaisir, une passion.

Ton père (Jean-Yves) t’a-t-il passé le virus ?

Lorsque j’ai commencé ce sport, Jean-Yves courait déjà depuis un certains temps avec le club de Mougon. Ce n’est donc pas vraiment lui qui m’a passé le « virus », j’ai vraiment débuté de moi-même. Après plusieurs entraînements et ayant une mère inquiète de me savoir courir seule, papa m’a proposé de venir avec lui dans son club. J’admire beaucoup mon père et j’espère qu’un jour j’arriverai à son niveau.

Dernièrement t’as échoué de près au podium du semi marathon de Niort (catégorie Espoir), que t’a t-il manqué ?

Il est vrai que louper le podium de si près est un peu vexant, mais ce n’est pas un échec pour moi. En effet, il y a deux ans j’ai couru le semi marathon en 2h03, mon objectif cette fois-ci était de le faire en moins de deux heures et j’y suis arrivée. J’en suis donc très contente. Courir est avant tout un plaisir. Mais c’est vrai que je continuerai à m’entrainer, à me battre, pour m’améliorer davantage. J’ai la niaque !
En tout les cas, c’était vraiment une belle course, avec des spectateurs en pleine forme et ça fait du bien. Merci à tous. J’en reste nostalgique.

Que penses-tu du niveau des filles sur les courses du coin ?

Certaines femmes ont un niveau vraiment très élevé. C’est impressionnant ! J’admire beaucoup Marina Roux, par exemple. Mais je pense que ces femmes le méritent car elles doivent passer du temps à s’entrainer. Un jour, j’espère être dans les meilleures moi aussi (et pourquoi pas une photo dans le journal !)

Quels sont tes objectifs prochains ?

Je ne me fixe pas vraiment d’objectifs, je fais les courses qui me donnent envie en essayant d’améliorer chaque fois mon temps.
Ma prochaine course sera l’Ekiden, que je ferais pour la première fois.

Ce que tu apprécies le plus et le moins sur les courses à pied ?

Avant chaque course, j’ai une montée d’adrénaline et je stress, mais ce n’est que du bon.

Ce que j’apprécie vraiment et que je retrouve dans chaque course, c’est la solidarité. En effet, il m’est arrivé parfois de marcher lors des parcours et des gens qui ne me connaissent pas m’encourageaient pour continuer alors qu’étant sur une « compétition », les sportifs pourraient plutôt se dire que c’est une place de gagnée !

Je prends plaisir aussi à sprinter à la fin de la course pour doubler sur les derniers mètres plusieurs sportifs.

En revanche, je ne suis pas une grande fan des courses à pied qui ont lieu l’après midi ou bien lorsqu’il fait vraiment très chaud (je préférerais courir sous la pluie, quitte à choisir).

Depuis peu tu as déménagé de Mougon à Benet, penses-tu changer de club ?

Lorsque mon père m’a proposé de le rejoindre dans le club de Mougon, j’ai accepté et je me suis très rapidement attachée à toutes les personnes liées à ce club (ceux qui courent et leur famille). Il m’est arrivé de n’avoir aucune volonté pour aller courir le soir, mais sachant que j’allais les voir, j’allais m’entrainer. On fait en sorte de tous progresser mais, pour ce club, la course à pied reste avant tout un plaisir. Et c’est ce que j’aime. On a tous des niveaux différents mais on sait s’entraider.
J’ai passé de très bons moments avec eux tous et je ne suis pas encore prête à aller dans un autre club, je veux leur rester fidèle, même si je pense que je ne vais pas avoir le choix, l’hiver approchant, je n’irais pas courir seule…

 

 

 

Propos recueillis par : OP Rat370 / n°3 - Novembre 2013

Date de dernière mise à jour : 13/01/2014

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau