Lucile RICHARD

Nom et prénom : RICHARD Lucile

 

Date de naissance : 27 Janvier 1984 à Poitiers

Situation de famille : Pacsée

Domicile : Amuré

Profession : Chargée d'accompagnement


Club ou association : Stade Niortais Athlétisme/Stade Niortais Triathlon

Lucile richard

Salut Lulu ! La toute jeune maman que tu es, a-t-elle repris l’entraînement et si oui, quels sont tes objectifs à venir ?

Oui, j'ai repris doucement l’entraînement après le feu vert médical ! D'abord le vélo, puis la natation, et enfin la course à pied. Que du foncier, cool cool… à la sensation et surtout en fonction du petit dernier.

Je n'ai pas d'objectif bien précis, mais je ferai la prochaine saison de cross, quelque soit la forme et sans objectif mais avec l'envie de m'amuser et retrouver quelques sensations ! J'ai déjà hâte !

 

N’ayons pas peur des mots, mais il est bon de rappeler qu’en 2016 tu as joué un rôle important pour qualifier pour la première fois une équipe Deux-Sévrienne aux championnats de France de Cross au Mans. Il faut dire qu’une minette valant 37’’ mn sur 10 km, nous n’en n’avons pas vu depuis plus de dix ans dans le 79 ! Alors parle-nous de ton sublime palmarès ?

Oula, ce chrono est vieux !!!!

J'ai commencé l'athlétisme en poussine, au MACC à Lusignan ! J'ai fait l'école d'athlétisme de poussine à juniors, j'ai donc touché à tous les sauts, lancers, courses….j'ai même fait de l'heptathlon, j'adorais cette diversité! En parallèle je me suis naturellement spécialisée sur le demi -fond et j'ai été prise en charge par Patrick Poisson, à l'ACHP. C’est lui qui m'a appris les bases de la technique de course ! Et enfin, je me suis entraînée avec Malika Coutant qui m'a aussi transmis beaucoup ! J'ai fait plusieurs podiums aux départementaux régionaux et interrégionaux de cross, ainsi que sur la piste (1500m/5000m). Au niveau national, en junior et espoir j'ai été vice championne de France sur 10km et troisième au France de cross ! Ce qui m'a valu une sélection en équipe de France sur un Ekiden à Bruxelles.

Mais ayant été trop souvent blessée j'ai dû lever le pied, et je me suis naturellement tournée vers le triathlon.

 

17,50 km/h, c’est ta moyenne kilométrique lors de ton record sur 5 000m en 2005 à Nantes (44), soit 3’26s mn au km. Sacré belle performance de niveau national ! Quelle était ta semaine type d’entraînement pour en arriver là ?

A cette époque là, j'étais au sein du Pôle France à Poitiers. Je m’entraînais au moins 6 jours sur 7, parfois du biquotidien, et des périodes de stages. On travaillait par cycles d’entraînement et avec beaucoup de technique de course, et PPG !

Sur une semaine, il pouvait y avoir une séance de VMA court sur piste, une séance de train en nature, une séance de vitesse ou de haies, une ou deux séances de musculation/PPG, deux à trois footing, et tous les jours des exercices d'école de course !

Ce n'était donc pas des séances de fou chaque jour, la récupération avait toute sa place...même si je négociais tout le temps !!! Je suis assez têtue donc pas facile à entraîner !

 

Ce qui est marrant (je trouve…) c’est que peu de monde te connaît car tu cours rarement en course sur route, mais quand tu débarques, tu remets les pendules à l’heure ! N’as tu pas envie de faire un peu moins de cross et venir nous voir plus souvent ?!

Dès que j'ai commencé l'athlé en poussine j'ai fait du cross ! Et j'ai tout de suite accroché ! Depuis, si j'ai loupé des saisons de cross c'était surtout à cause des blessures, et ces 4 dernières années pour mes grossesses. Mais à chaque fois ce qui me manque le plus c'est bien le cross ! J'aime les terrains accidentés, les courses rapides et tactiques, j'aime prendre des risques, bluffer les adversaires ! Je n'ai jamais vraiment réussi à prendre autant de plaisir sur route.

Alors c'est sûr on me verra sur les cross, sur quelques trails ou courses natures, et très peu sur route ! Mais ça peut changer….

 

Avec tes nombreuses années de compétitions, tu as très certainement une belle petite anecdote à nous raconter ?…

J'ai mis entre parenthèses la course à pied il y a 7 ans, pendant quelques mois pour me mettre au surf ! J'ai acheté une combinaison de surf et tous les accessoires pour pouvoir y aller en hiver aussi ! J'ai pris des cours, etc... En fait c'était surtout pour faire plaisir à mon compagnon passionné de glisse..!!!! Après avoir scellé notre relation, j'ai tout revendu... Et aujourd'hui nous avons trois enfants...

 

 

Propos recueillis par : OP Rat370 / n°99 – Juillet 2017