Pauline NOUZILLE

Nom et prénom : NOUZILLE Pauline

Date de naissance : 20 Décembre 1992 à Niort

Situation de famille : Célibataire

Domicile : Saivres

Profession : Chargée de contrôle d’assainissement non collectif (Communauté de Commune du Haut Val de Sèvre)

Club ou association: Running Club Saint Maixent (prochainement)

Pauline nouzille

Salut Pauline ! C’est super cool de voir des nouvelles têtes sur nos podiums, et encore plus quand ce sont des jeunes athlètes ! Dis-nous depuis combien de temps tu cours.

Je cours depuis que je suis née !! Ayant un papa sportif, il fallait suivre la cadence les jours de course (vélo, duathlon, course à pied). Ma première course officielle était en 1998 à la Camif (photos à l’appui ;)).

Quel est ton record sur 10 km et cites-nous tes différents podiums de la saison !

Record sur 10km : Foulées du Lions en 2017 en 40’13s

Podium 2017 : Foulées de l’IUT (10 km) : 2ème - Galopade des Amoureux (7km) : 1ère - Aux Filles de l’Eau (7 km) : 3ème - 7 km de Carrefour : 1ère - Courir pour Aimer la Vie (10 km) : 1ère - Les 10 km de la Vallée des Sources : 1ère - Foulées du Lions (10 km) : 1ère - Fressi’nature (7,5 km) : 2ème - Les 10 km des Foulées de l’Autize : 2ème - Le printemps de la Héronnière (10 km) : 2ème - Les Filles de Niort (8 km) : 1ère - Maraithon (10km) : 2ème - Les Foulées René Caillé (7,5 km) : 1ère.

Prochain « gros » objectif à venir ?

L’objectif principal pour cette année est de passer sous les 40 min sur un 10km FFA…

Je vise également un podium sur les 8km de la Coulée Verte à Niort, course que j’apprécie énormément, ayant participé à toutes les courses jeunes. 

Ton type de parcours et tes distances préférés ?

Je préfère les courses sur route depuis que je suis petite, moins difficiles pour les appuis !! Ma distance de prédilection était le 5km, mais il y en a de moins en moins, je suis donc passée sur 10 km. Mon premier 10 kilos n’est pas vieux puisque c’était en décembre 2016 à la Corrida de Magné.

Tu vis la course à pied à 100%, est-ce par passion, pour les podiums ou pour les deux ?

J’ai été blessée pendant 5 ans (rupture du LCA droit), ce n’est pas simple de passer de + 10h de sport par semaine à plus rien. Retrouver un niveau n’est pas une chose facile, ce qui me pousse c’est avant tout le plaisir de courir et de s’évader. Bien sûr étant une compétitrice dans l’âme, la compétition, les chronos et les podiums, me font avancer. L’ambiance sur des événements sportifs tels que la course à pied, c’est un truc de fou, ça te pousse toujours. Tous les coureurs se parlent, le public encourage l’ensemble des participants, les organisateurs se défoncent pour faire de ces événements de supers souvenirs.

Envoie une petite anecdote !!!

Je me suis cassée le poignet la vieille du (mythique) cross du Courrier de l’Ouest en faisant du rugby à l’UNSS, alors que j’avais interdiction d’y aller !!!! Le retour à la maison a été relativement houleux. Cela ne m’a pas empêché de faire le cross de Saintes deux semaines après, avec mon bras bien au chaud dans le plâtre !

 

Propos recueillis par OP Rat370 pour la CDCHS 79 / n°98– Juillet 2017

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau