800 km pour courir 8 km

Hugo HAY l’a fait avec au retour, 2 médailles dans ses valises !!!

Hugo hayEn effet, c’est bien ce qu’a fait notre Deux-Sévrien Hugo HAY, le Dimanche 09 Décembre 2018 pour représenter la France lors des Championnats d’Europe de Cross Country à Tilburg au Pays-Bas.

Certes, il lui a fallu près de 10h de route, mais son retour est loin d’être « bredouille ». Et oui, Hugo est revenu dans le 79 avec 2 belles médailles de niveau « EUROPEEN » hautement méritées.

Le licencié du SBAC (Sèvres Bocage Athlétic Club) avait fortement souhaité rapporter 2 médailles (équipe et individuel). Et, vu la forme de ce jour là, il est persuadé qu’une 1ère ou seconde place au classement général aurait été « jouable » si les circonstances de course lui avaient été plus favorables.

C’est tout de même avec une splendide médaille d’Or en équipe et une belle médaille de Bronze en individuel qu’il est revenu nous voir la semaine dernière.

Avec un départ à 12h00 tapante, pour une distance de 8300 mètres, Hugo ne se refusa pas avant le départ de « titiller » le grand favori et compatriote, Jimmy GRESSIER, tenant du titre de cette discipline (USA Liévin - 6 médailles d’or en championnat d’Europe de Cross en équipe et en individuel/Record de 29’’21 sur 10 km…et champion de France du 10 km).

Pour Hugo, lors d’une course de ce niveau (Européen), « rien n’est joué d’avance et peu importe l’état de forme de chacun de mes adversaires, il y a une grande place pour l’inconnu car stratégiquement on ne sait jamais comment se déroulera la course et ce malgré qu’on ait bien pris le temps en amont de tout observer ».  « C’est ausi ce qui fait le charme et le spectacle de nos courses. Sinon ce serait un peu triste si tout était joué avant le départ… »

4ème course du programme de ce championnat sur les sept de la journée, le parcours est devenu « technique » alors qu’à la base celui-ci était plutôt « roulant » pour des championnats d’Europe. De la boue, du sable, des appuis fuyants et incertains, sans oublier les nombreux virages serrés dans la partie boisée. La pluie ?! Ah oui effectivement, il y en avait aussi… « Notre course a pris très cher au niveau de la météo, avec un vent de face bien présent et une pluie à grosses gouttes et froide… »

Parti dans un peloton composé de 92 athlètes, triés sur le volet… 16 nations étaient représentées sur cette course de 8300m avec les Italiens en favoris par équipe. Mais ça c’était avant le départ…

En effet, si le Cross-country reste une discipline individuelle, la stratégie de course est importante pour le résultat final par équipe. La France étant détentrice du titre en catégorie « Espoir masculin », il était inévitable que nos six coureurs français allaient tout faire pour conserver ce titre prestigieux, sachant que le classement par équipe est établi sur les 3 premiers coureurs nationaux.

Départ hyper rapide à nos yeux, mais pas forcément pour ces jeunes athlètes de haut niveau capables de courir les 1000m en moins de 2’30mn… Hugo se fait « coincer » rapidement dans un virage serré. Il se retrouve alors à la corde… impossible pour lui de doubler et remonter sur les coureurs de tête emmenés par le Français Jimmy GRESSIER. « J’étais frustré de ma course et de ma stratégie involontaire… J’étais dans une belle forme pour ce rendez-vous important. Donc terminer à la 3ème place m’a déçu un peu car je savais pertinemment que je pouvais accrocher Jimmy ou au minimum lui coller aux baskets ! ». Et oui car il ne faut pas oublier qu’Hugo a battu Jimmy GRESSIER lors des derniers championnats de France de cross à Plouay où Hugo est devenu par la même occasion champion de France Espoirs.

« Jimmy a lancé une attaque au moment où je me suis retrouvé coincé au cœur du peloton. C’est quelque chose de terrible car on se retrouve dans une situation d’impuissance et on se contente de regarder filer la tête de course alors que vous savez que votre place est devant avec eux ! ».

« A un moment donné, je me suis retrouvé à la 25ème place, et remonter au fur et à mesure sur la tête de course m’a demandé beaucoup d’énergie, alors que dans ma tête avant le départ il était prévu que je garde le maximum d’énergie pour le final de la course ».

« Certes terminer sur le podium avec 2 médailles c’est très cool et je suis hyper content pour moi et les copains de l’équipe, mais je m’en veux de m’être fait coincer bêtement et de laisser filer une 1ère ou 2ème place qui à mes yeux était prenable aujourd’hui».

Questions / Réponses à Hugo :

Comment gères-tu ta carrière sportive d’athlète International et ta nouvelle vie professionnelle de Journaliste ?

Je suis content d’avoir obtenu cette année ma licence de journaliste, ce qui me permettra de m’accomplir plus tard dans le métier de mes rêves. Pour le moment je suis en contrat de Service Civique au sein de mon club à Bressuire (SBAC). Cela me permet de me dégager du temps pour mes entraînements en dehors de mes heures de travail, vu que l’athlétisme est ma priorité désormais.

Je passe de plus en plus de paliers et je me rapproche du niveau Senior, donc j’ai envie de tout tenter pour l’athlétisme pour ne pas avoir de regrets plus tard.

Ton plus beau souvenir en cross ?

Un de mes plus beaux souvenirs, c’est mon titre de Champion Inter-régions cette année à Poitiers lors des Inter de Cross (demi final des championnats de France). Ca a été une course de folie qui s’est terminée au sprint devant Yohann KOWAL… (L’ancien Champion d’Europe du 3 000 steeple et détendeur d’un record de 28’42 sur 10 km.)

Ces Inter-région de cross de Poitiers ont été pour moi, l’une des plus belles courses de ma vie. En effet, il y avait du monde partout pour nous encourager, un vrai terrain de cross et surtout un plateau de haute qualité avec des garçons de niveau « international » et détenteurs de belles perfs sur 10 km comme Yohann KOWAL (28’42s), Benjamin MALATY (29’10s), Clément ANGLADA (29’40s), Denis MAYAUD (28’31s) et Yannick DUPOUY (29’45s). Donc ce jour là j’étais heureux de terminer devant tout ce petit beau monde !

Comment vois-tu ton avenir proche en athlétisme ?

Je vais faire quelques cross, mais malheureusement je ne serais pas présent aux championnats départementaux de Thouars (Dimanche 06 Janvier 2019) car je suis déjà pris ce jour là pour des raisons familiales.

En revanche, je serais bien présent aux Inter-région de cross à Gujan-Mestras (33) pour essayer de qualifier l’équipe pour les Championnats de France de cross à Vittel. Par contre aux Championnats de France, je pense fortement courir le cross court, car j’ai conscience qu’il faut que je travaille ma « vitesse » sur 800m, 1500m et 5000m, si je veux être capable de « sortir » un beau chrono sur 10 km, même si cette distance n’est pas dans mes objectifs premiers (record actuel : 30’53s cette année à La Flèche-72).

En parlant de progression, quel chrono penses tu pouvoir sortir sur un 10 km ? Abel JAMAIN ton entraineur, t’imagine aujourd’hui capable de courir cette distance en 29’00mn maxi. Et toi, qu’en penses-tu ?!

Concernant mon record sur 10 km cette année à La Flèche (30’53s) ce n’est pas vraiment un record car j’y suis allé par amitié pour un copain du club organisateur. Le but de ce 10 km était très clair pour moi et pour mon entraîneur avant le départ. Je devais me servir de cet évènement pour faire une bonne séance d’entraînement. Je devais courir mon 10 kilomètres avec un départ normal et monter en puissance toutes les 2 mn.

Si on parle d’estimation de chrono sur un 10 km, bien que ce ne soit pas vraiment ma distance de course… j’estime pouvoir boucler un 10 km en 28’40mn/28’50mn, en dessous de 29mn quasi sûr.

Bien évidemment ce n’est qu’une « estimation » au vu de ma forme et des chronos que je suis capable de faire en ce moment !

Tu parles de forme actuelle, on a été bluffé par ta course à l’Ekiden de Paris le mois dernier. Sais tu que tu as couru le relais de 7,100m le plus rapide des 1136 équipes « Open » et des 157 équipes qualifiées pour ces championnats de France ?!

Oui, ce jour là j’étais dans un grand jour… Mes copains de club et moi étions invité par la MAIF et comme nous n’avions pas eu l’occasion en amont de nous qualifier pour ces championnats, nous nous étions « rabattus » sur la course « Open ». Nous avions une superbe équipe avec Pierre PROUST, Steve MILLASSEAU, Louis MENARD, David ROCHEREAU, Nicolas VERGNAUX et moi.

Nous avons terminé 2ème au classement général sur les 1136 équipes en 2h13’25s. Pour ma part j’ai fait mon relais de 7,100m en 20’51s. C’était un petit peu compliqué car il y avait énormément d’équipes et il m’a fallu souvent slalomer ente les coureurs pour remonter.

L’important c’est le résultat à l’arrivée car effectivement je ne pensai pas finir premier. Sur la course des Championnats de France il y avait du « lourd », je veux dire par là, que des coureurs costauds étaient présents et que clairement ils n’étaient pas venus pour faire de la figuration…

J’ai couru à 2’50/2’55mn au km (Ndlr, soit plus de 21km/h…). Il m’aurait fallu 3 petits km en plus et ce jour là, à coup sûr, j’aurais tapé mon chrono sur 10 km en moins de 28’40 !

Vu ton niveau actuellement, ça ne doit pas être compliqué de trouver des sponsors ?!

Je ne gère pas trop ce genre de trucs. Ce n’est pas que je ne souhaite pas le faire, c’est que tout simplement je n’ai pas beaucoup de temps pour cela. Comme beaucoup d’athlètes de mon niveau, j’ai un manager qui s’occupe de ça. Il s’agit de Benjamin SOREAU, c’est un Agent licencié FFA et il est autorisé par l’IAAF pour accomplir sa mission.

Courir me prend beaucoup de temps, je suis parfois à 10 entraînements par semaine en fonction des objectifs.

Pour m’aider à me préparer sereinement, mon manager m’a « ficelé » un contrat avec l’équipementier « Nike ». Ce partenariat est basé principalement sur une dotation de produits techniques, aussi bien au niveau des chaussures qu’au niveau des vêtements. On ne va pas dévoiler le montant total de ma dotation… mais celle-ci est importante, car il ne faut pas oublier que je ne cours pas que les cross. Il y a également la piste et la route, donc cela crée beaucoup de besoins.

Je n’ai pas de contrat « Pro », autrement dit, je ne vis pas financièrement de la course. Cependant, en fonction des résultats (Résultats de niveau National/Européen et International), si les objectifs fixés sont réalisés, je peux espérer percevoir des primes.

A titre perso, je suis aussi sur le point de me faire aider « localement » par des sponsors des Deux-Sèvres. Ça me touche beaucoup que des entrepreneurs locaux croient en moi, alors bien évidemment je me dois de ne pas les décevoir et être toujours à la hauteur.

Bientôt les fêtes de fin d’année. Et après, quel est ton programme ?

En Janvier 2019 je serai au Portugal pendant 2 semaines pour un stage avec l’équipe de France de Demi-fond. Ensuite j’effectuerai ma saison de Cross-country jusqu’aux Championnats de France et j’irais sur la piste où j’aimerai bien réussir à passer sous la barre des 3’40s sur 1500m et pouvoir atteindre les 13’25/13’30s sur 5000m.

Hugo en quelques chiffres…

Né le : 28 Mars 1997 à Bressuire (79) - 21 ans

Taille/Poids : 182cm pour 61 kilos

Clubs successifs : SBAC de 2008 à ce jour

Entraineur : Abel JAMAIN

Spécialités : Cross – 1500m et 5000m

Records :

800m = 1’55’’02 à Angoulême le 20/05/2018

1000m = 2’25’’84 à Cerizay le 07/07/2018

1500m = 3’43’’76 à St Laurent sur Sèvre le 05/07/2017

2000m steeple = 6’01’’59 à Poitiers le 13/09/2014

3000m steeple = 9’15’27 à Cerizay le 10/05/2015

3000m = 8’14’’52 à Niort le 21/05/2017

5000m = 13’52’’34 à Carquefou le 23/06/2017

10 km = 30’53s à La Flèche le 14/10/2018

Participations en grands championnats :

Championnats du Monde de Cross-country Juniors en Chine (Guiyang-2015) 47ème et 1er Français

Championnats d’Europe Juniors 5000m en Suède (Eskilstuna-2015) 6ème

Championnats d’Europe de Cross-country Juniors en Italie (Chia-2016) 7ème

Championnats d’Europe Espoirs 5000m en Pologne (Bydgoszcz-2017) 5ème

Championnats d’Europe de Cross-country Espoirs en Slovaquie (Samorin-2017) 2ème

Match GBR/Europe/USA de Cross-country en Grande Bretagne (Edimbourg-2018) 11ème et 1er Français

Championnats d’Europe de Cross-country Espoirs au Pays-Bas (Tilburg-2018) 3ème

Championnats de France de Cross-country Espoirs à Plouay 2018 - 1er

Plusieurs fois classé en catégorie « International A » (le plus haut niveau mondial…)


Source OP-Rat370 - Décembre 2018 / Championnats d’Europe - Hugo HAY

Date de dernière mise à jour : 24/12/2018

Commentaires

  • Lallemand
    • 1. Lallemand Le 21/12/2018
    Bel article!
    Une petite erreur dans date de naissance...
    • mousnakib
      Ah oui, une belle même !!! Erreur corrigée. Merci Nicolas...

Ajouter un commentaire