J – 2 Mardi 2 Août 2016

Chaque jour profitez de 3 rubriques différentes :

  • « Pierre de Coubertin ». Cette rubrique sera orientée sur l’histoire des Jeux.

  • « Race Results ». Les résultats principaux de l’Athlé.

  • « Vinicius ». La Mascotte nous dira tout sur les coulisses et les anecdotes des JO.


En attendant l’ouverture des Jeux Olympiques d’été (Vendredi 05 Août), version Rio de Janeiro 2016, Découvrez les deux rubriques déjà en place, à savoir « Pierre de Coubertin » et « Vinicius ».

Pierre de Coubertin – n°20

Los-Angeles-USA 1984.

Les Jeux Olympiques de 1984 sont, pour la première fois, bénéficiaires avec un gain de 223 millions de dollars. On entre dans une nouvelle ère beaucoup plus commerciale, avec des investisseurs privés… Une quinzaine de pays du bloc communiste et l’URSS boycottent les Jeux, en réponse à la non-participation des JO de Moscou de 1980.

 

23ème édition en bref :Joan benoit

Du 28 Juillet au 12 Août 1984.

6829 athlètes dont 1566 femmes.

140 nations, 21 sports et 221 épreuves.

28 médailles pour la France (5 en or, 7 en argent et 16 en bronze).

Porte drapeau Français : Angelo PARISI (Judo).

Flamme Olympique : Rafer JOHNSON (Décathlon).


 

Cette année-là :

François MITTERAND est président de la République depuis trois ans.

Assassinat du petit Grégory. L’affaire VILLEMIN commence.

En partenariat avec Matra, Renault sort le premier monospace, « l’Espace ».

La France remporte le Championnat d’Europe de Football avec Michel PLATINI.

Arrivée du hip-hop en France et lancement de la première émission TV qui lui est dédié avec un animateur noir, Sydney.

Les Femmes ont enfin leur Marathon. 88 ans d’attente ! C’est l’Américaine Joan BENOIT qui s’impose en 2h24’52s, après s’être échappée au 3è kilomètre !

Vinicius – n°20

Discipline olympique disparue. La nage sous l'eau.

Nage coulee

Objectif : nager sous l'eau le plus lentement et le plus loin possible !!!…

L'épreuve n'a figuré au programme olympique qu'aux Jeux de 1900 à Paris. Sur les 14 participants, 11 étaient Français.

Il fallait nager sous l'eau le plus lentement et le plus loin possible (60 m maximum), c'est-à-dire tout l'inverse d'aujourd'hui ! Les compétiteurs gagnaient 2 points par mètre nagé, et 1 point par seconde passée sous l'eau. Le vainqueur était celui qui avait le plus de points à l'issue de la compétition.

Le médaillé d'or olympique, Charles De VANDEVILLE, a remporté l'épreuve avec 1 884 points. Il a nagé 60 m en 1 minute et 8,4 secondes. C'est grâce à sa lenteur qu'il a été sacré, son dauphin André SIX ayant bouclé les 60 m avec 3 secondes d'avance. Quant au troisième, Peter LYKKEBERG, il est resté 30 secondes de plus que De VANDEVILLE sous l'eau, mais il n'a avancé que de 28 mètres !

 

 

 OP Rat370 pour la CDCHS 79 / Spécial JO RIO – J-2 / n°20 – Août 2016

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau