Les coureurs du 79 ne t’oublieront pas Régis !

Regis maupoint 1La fiche du coureur n° 201405 ne sera peut-être plus réactualisée par la fédé, mais dans nos têtes, personne ne pourra oublier ton visage.

Régis, toi l’ancien footeux des années 80 de l’AS Clessé puis membre dirigeant depuis plus de 30 ans de l’Entente Sportive de Boismé Clessé, tu es venu nous rejoindre à la course à pied, il y a déjà plus de dix ans. Tu avais choisi le Sèvre Bocage Athlétic Club comme structure pour découvrir et progresser dans ta nouvelle passion et, bien évidemment comme tu le désirais, passer du bon temps avant tout !Du bon temps, tu as su en passer encore tout récemment lorsque tu t'es aligné sur le Championnat de France de Semi-marathon 2015 à Fort de France (Martinique).

En ce début d’Octobre, vue la chaleur épuisante qu’il y avait sur l’île, nous savions tous que ce n’est certainement pas là-bas que tu réaliserais ton record sur la distance (Ndlr, 1h21’17s à Niort en 2007). Mais tu tenais à y aller avec ton pote d’entraînement Augustin (Ndlr, Augustin BERNARD du SBAC).

Des podiums, oh que oui tu en as fait ! Rien que pour la saison 2015, j'en ai comptabilisé plus d’une dizaine en Master2 ! Rares sont les organisateurs qui ne se souviennent pas de toi dans les Deux-Sèvres, d'Amailloux aux Sentiers Bressuirais, de Neuil les Aubiers à la Morinière, St Aubin Le Cloud, le Raidillon du Val D’Autize, etc.… Bref, tu étais un vrai touche à tout, du cross au Marathon !

Il faut dire, que posséder dans ses escarcelles un record perso de 35’49s sur 10km, ça facilite considérablement la possibilité de se faire une petite place sur les podiums, car même plusieurs année plus tard, il y a encore des restes….

Les différents barèmes de qualifications pour les Championnats de France toutes distances confondues, n’étaient pas un problème pour toi ! Et les Cross-country étaient devenus tes terrains de jeu favori. On t’y voyait t’amuser comme un vrai gamin !

En écrivant ce petit message, je pense également à l’immense tristesse de tes potes coureurs qui ne te verront plus arriver le Mardi soir au Stade Alain Métayer de Bressuire.

Aujourd’hui encore, je reçois des messages d’amitié et de grande tristesse de la part de tes amis de la course à pied. Sache Régis, que personne ici n’est près de t’oublier…

OP Rat370,

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau