Mondiaux de cross 2017

42ème édition des Championnats du Monde de Cross-country

26 Mars 2017 – Kampala (OUGANDA)

Mondialcross2017

Petit rappel  sur la précédente édition :

La 41ème édition 2015 avait eu lieu à Guiyang en Chine (Ndlr, les Mondiaux de cross ont lieu tous les 2 ans) avec 51 nations présentes et où 399 athlètes s’étaient classés. Parmi les 339 grands spécialistes de labour, il y avait 12 français (4 Juniors F/ 1 Senior F / 6 Juniors M et 1 Senior M).

Dans le cross Élite Homme, la course des As sur 12 km avait été remportée par le Kenyan Geoffrey-Kipsan KAMWOROR, en 34’52s. L’unique français à l’arrivée fut Timothée BOMMIER (78ème en 39’39s). Hassan CHAHDI, le champion de France de cross en titre, avait dû abandonner à mi-parcours…

Sur le 8 km Élite Femme, même chose, une seule française à l’arrivée… mais une belle pointure car il s’agissait d’Aurore GUERIN de l’EA Mondeville Hérouville. Pour ceux qui ont une grande mémoire, notre star national était venue à Niort il y a 7 ans, pour « taper » un 1500m sur la piste à René Gaillard (Ndlr, ses records 1500m 4’27s/3000m 9’08s/5000m 16’02s/10km 33’27s et Semi-marathon 1h16’52s). Ce 28 Mars 2015 à Guiyang, Aurore s’était classée 58ème en 29’52s. Une course de plus pour les Kényans, car en effet Agnès-Jebet TIROP était repartie avec la médaille d’or grâce à ses 26’01s !

Dans le cross Junior Fille (6 km), nos 4 françaises s’étaient classées à la 11ème place par équipe (37/49/53) et 90ème place au classement général, loin derrière les 1ères et grandes favorites, les Éthiopiennes (1/2/3 et 5ème place au classement général. La composition de notre équipe tricolore 2015 était par ordre d’arrivée ; Cassandre BEAUGRAND en 22’12s, Lucie PICARD en 22’31s, Célia BREMOND en 22’44s et Jeanne LEHAIR en 24’35s. Victoire de l’Éthiopienne Letesenbet GIDEY en 19’48s. Ses chronos de références sur 3000m étaient de 9’04s (Cali en 2015) et sur 5000m de 14’45s (Barcelone en 2016)…

Distance de 8 km pour les Juniors Garçons et encore un grand BRAVO à notre coureur Deux-Sévriens du SBAC, Hugo HAY ! Il avait su emmener l’équipe de France sur de très bons rails, grâce à sa 47ème place à l’arrivée en 26’13. Derrière lui, Fabien PALCAU terminait 62ème en 26’36s, Maxime HUEBER MOOSBRUGGER prenait la 69ème position en 26’51s et Jimmy GRESSIER bouclait le classement par équipe en prenant la 80ème place avec un chrono de 27’10s. N’oublions pas de citer les 2 autres copains de l’équipe (4+2), à la 88ème place Mohamed-Amine EL BOUAJAJI en 27’22s et à la 89ème place Jeremy BELKACEM en 27’23.

Si je vous dis que c’était encore un Kenya qui avait gagné ce 41ème mondial de Cross chez les Juniors, vous êtes surpris ?! Alfred NGENO avait seulement 19 ans en 2015, et il avait couru à plus de 20 km/h pour réaliser ses 23’54s… Il faut dire que ce jeune homme a réussi encore une fois à se faire un nom dans notre discipline car il a réalisé il y a tout juste 4 mois, un 28’14 sur 10 km !

La sélection 2017 :

3 tricolores (1 Junior-Alexis PHELUT et 2 Seniors-Freddy GUIMARD et Emmanuel ROUDOLFF-LEVISSE). Peut-on vraiment appeler ça une sélection ?!!! Ça fait vraiment léger comme délégation pour des mondiaux…

Équité de distance, la nouveauté 2017 ! :

Suite au vote en 2015 des membres de l’IAAF, les courses seniors Femmes et Hommes se sont déroulées sur une distance similaire de 10 km. Il est vrai qu’avoir une distance différente en raison du sexe n’apparaissait pas très clair ! Voilà pourquoi dès l’hiver dernier nos instances officielles ont augmenté petit à petit les distances de courses chez les filles, afin de faire en sorte qu’aux Championnats de France l’écart de distance se ressert entre les 2 sexes.

Ne l’oublions pas non plus, l’harmonisation des distances a également pour but de rendre le Cross-country éligible aux Jeux Olympiques d’Hiver, d’où l’obligation d’avoir une uniformité rapidement….

Note perso… De mémoire la championne du Monde de marathon Femmes fait bien la même distance que le Champion du Monde de marathon Hommes ?! Aux Championnats de France, d’Europe ou du Monde sur piste, un 1500m/3000m/5000m ou 10 000m, sont bien la même distance qu’on soit une fille ou un garçon ?! Et plus près de chez nous dans nos courses du Dimanche, quand les « Corinne BRUZZO, Marina ROUX, Valérie REDIEN, etc,etc… » s’alignent sur une compét, elles font bien la même distance que les garçons de tête ?!!!

Le Relais mixte une nouveauté 2017 ! :

A l’occasion de cette 42ème édition des Championnats du Monde de cross-country, un relais mixte a été mis en place pour la première fois par l’IAAF. Ce relais étais composé de 4 coureurs (2 hommes et 2 femmes) qui effectuaient chacun une grande boucle (soit chacun un relais de 2000 m environ).

Les distances de courses 2017 :

Les distances parcourues sont 10 km pour la course Senior masculine et féminine, 8 km pour la course Junior masculine, et 6 km pour la course Junior féminine.

La course 2017 :

Le Kenya a survolé les Mondiaux de cross-country en réalisant le doublé 1er-2e chez les messieurs et en raflant les 6 premières places chez les dames, une performance qualifiée d'historique par l'IAAF.

Geoffrey Kamworor a conservé son titre en 28 minutes et 24 secondes devant son compatriote Léonard Barsoton, champion du Kenya, à 12 secondes et l'Ethiopien Abadi Hadis à 19 secondes.
Pour la plus grande joie du public local, l'Ougandais Joshua Cheptegei a mené la course, qui se déroulait sur un anneau en herbe de deux kilomètres entrecoupé de deux bosses. De nombreux supporteurs couraient à ses côtés avant qu'il ne s'effondre dans le dernier tour pour terminer à la 30e place.

Chez les dames, Irène Cheptai, âgée de 25 ans et championne du Kenya, s'est imposée en 31 minutes et 57 secondes, devant cinq compatriotes dont Alice Nawowuna et Lilian Rengeruk qui ont décroché respectivement l'argent et le bronze.

Cheptai s'était classée 7e des derniers Mondiaux, en 2015 à Guiyang (Chine).

La championne du monde en titre Agnès Tirop a terminé 5ème dimanche, dans le même temps que Hyvin Jepkemoi (4e), tandis que la championne olympique du 1500 mètres Faith Kipyegon a fini 6ème.
La Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) a qualifié d'"historique" dans un tweet la performance des Kényanes.

Ces championnats sont le premier événement majeur à se dérouler à Kampala, l'Ouganda étant seulement la quatrième nation africaine à accueillir ces Mondiaux en 44 ans d'histoire.

Une équipe de réfugiés du Sud Soudan a dû déclarer forfait à la dernière minute en raison de "problèmes administratifs" pour ces Mondiaux qui accueillaient plus de 550 athlètes venus de 59 pays.

Les Français :

Un bilan plutôt mitigé et loin des objectifs fixés pour les Français… Freddy GUIMARD prend la première place des tricolores en cross Élite avec ses 31’45s. Il s’est placé à la 70ème place sur 132 arrivants.

Emmanuel ROUDOLFF-LEVISSE, lui termine loin derrière à la 99ème place en 33’14s, et chez les juniors hommes, Alexis PHELUT se classe à la 71ème place sur 99 coureurs classées, en 27’07s.


 

Source : OP Rat370 pour la CDCHS 79 / n° Spécial Mondiaux de Cross – Mars 2017

Date de dernière mise à jour : 27/03/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau