Marathon de Nantes et trail de la Forsitaine

Pas moins de 85 kms entre pluie, rafales de vent et canicule !

Cent soixante cinq minutes et 3 secondes pour 42,195 kms d'une course contre le vent !
 
C'est le temps qu'il m'aura fallu pour boucler le Marathon de Nantes, 2h45'03", pas une de plus ! Même si Je me voyais bien arriver un peu avant, cela dit, après avoir passé la barre des 120' de course, c'est un autre combat qui commence pour chaque Marathonien que nous sommes.
 
Le scénario aura été tout autre un mois plus tard, le 12 Mai au trail de la Forsitaine à Fors, 43,5 kms sous une chaleur étouffante et des refales de vent difficiles à contrer. Il m'aura fallu 35'37" de plus pour faire 1,5 km de plus qu'à Nantes, soit à l'arrivée un chrono de 3h20'40".
 
Une course que je ne suis pas prèt d'oublier, tant j'ai eu du mal à la finir qu'il m'a fallu aussi renoncer à la passe de 3 ainsi qu'au podium. 
 
Je félicite le vainqueur de cette édition 2012, le plus fort de tous ce jour là, sa première victoire sur ce format en 3h06'27", contre 3h05'12" (2ème) en 2011.
 
Bravo à cet ancien cycliste professionnel, Frédéric Mainguenaud qui signe avec cette victoire son entrée parmi les meilleurs Marathoniens de la région Poitou-Charentes.
 
Je lui souhaite à présent de continuer à s'entraîner et de descendre sous la barre fatidique des 3h. Voilà un bon début d'une nouvelle carrière sportive, objectif ambitieux et tout à fait abordable et à la portée de cet athlète à l'ex renommée internationale.

fors.jpg

Patrice BRUNETEAU
 
Membre du Team Brooks France

Vice Champion du Monde de 24h pédestre
Spécialiste Marathon
Coach Sportif " Toutes distances "
 
fr.viadeo.com/fr/profile/patrice.bruneteau
 
06 67 33 59 46

Courir à tout prix un Marathon, c'est quoi vraiment au juste ?!

Une lutte contre le temps et contre la fatigue, un bras de fer contre la montre et contre vous-même face aux derniers kms qui défilent au ralenti sans même que vous puissiez vraiment faire grand chose. 
 
C'est la science de la loi métaphysique et de celle de votre métabolisme, qui d'un coup ne sont plus en phase du tout, c'est à ce moment là que la course commence vraiment à vous faire mal, physiquement et moralement.
 
votre motovation en prend un sérieux coup mais il en faut plus que çà pour anéantir complétement un Marathonien déterminé à aller jusqu'au bout de son effort. 
 

vbk-2-1.jpg

Vous êtes au stade où voudriez encore maintenir une bonne allure à ce niveau de la course mais l'énergie commence à vous manquer sérieusement. Le moindre effort vous épuise un peu plus, se propulser en avant devient votre nouveau chemin de croix.
 
Un savant mélange de pèlerinage et de calvaire insupportable et usant. Voilà ce que s'inflige tout Marathonien qui se respecte, prendre du plaisir avant tout et souffrir ensuite jusqu'au dernier mètre d'une course parfois interminable et inoubliable dans tous les cas. 
 
Le peu d'énergie qui coule encore dans vos veines est en totalité happée et absorbée par l'effort surhumain que vous vous employez à gérer du mieux que possible.
 
Vous êtes comme elle bien occupé aussi à lutter en partie contre la loi de la gravité et celle de l'apesanteur qui vous retient sur terre de pied ferme.
 
Vous subissez de plein fouet cette réaction physiologique qui vous ramène vous aussi sans ménagement, de la fiction à la réalité en vous rappelant sournoisement au passage que l'humilité et la sagesse font toujours bon ménage dans ces moments là de vérité.
 
Un billet pour les France de Marathon en lot de consolation !
  
Il m'a finalement manqué peu de choses pour faire une perf. Ma consolation sera de les avoir terminées en limitant la case et en optant pour plus de modestie.
 
Même si le vent et la chaleur ne m'ont pas aidés à aller plus vite, il ne m'auront pas empêchés de gagner mon billet pour participer au prochain Championnat de France de Marathon. 
 
J'aurai également eu le plaisir à Nantes de partager les 35 premiers kms aux côté de Fabrice Hervé. Ce Nantais de tout juste 40 ans et ancien vainqueur, finira son Marathon à la cinquième place, premier V1 tout de même avec un excellent chrono de 2h37'06".
 
A pas moins de 20' de l'Ethiopien, Birhana Ashenafi Ketema créditeur d'un temps canon de 2h16'59" et à la fois du nouveau record de l'épreuve. Quand ta sa compatriote, Boku Zerfe Worku, elle terminera première de sa catégorie et finira péniblement sa course en un peu plus de 2h48'24" tout de même.

ASPTT Niort, 7ème à Nantes par équipe avec 4 vétérans dans le classement des clubs.

Une nouvelle fois encore le club de l'ASPTT de Niort n'a pas manqué de faire parler de lui en se hissant au 7ème rang dans le classement des clubs au Marathon de Nantes.
 
Un quarto composé de 4 vétérans, Jean Camille ( 2h57'30"), Jean Jacques Sauzeau (3h13'59"), Francis Turpeau (3h49'53") et moi-même (2h45'03").
 
Bravo également au trio de tête composé de Jean Chales Arnaud, Samuel Gauthier et de Vincent Grimmiaux pour leur belle prestation au relai par équipe au trail de la Forsitaine.
 
Félicitation à François Brégeon 3ème en individuel et 1er V2 en 3h17'19" contre 3h03'03" en 2010.
 
MT Conseils, un partenaire de la communication à l'écoute des particuliers et des entreprises.
 
Soutenu depuis 4 ans par l'agence Conseils en communication, MT Conseils et par ses collaborateurs. Ils vous proposeront en quelques cliques, la création, l'hébergement et le positionnement de votre futur site internet.
 
Une équipe forte de spécialistes en informatique formées dans le domaine de la création de site web et de leur référencement auprès des PME, PMI et réseaux. 
 
N'hésitez pas à les contacter si vous avez besoin d'un renseignement en composant le : 05 49 75 74 75 - 06 16 34 22 21 ou en allant sur le site : www.mt-conseils.com
  
Merci de votre attention, je vous donne rendez-vous pour la suite de la saison sportive, dimanche 17 Juin au départ de la 3ème édition de l'Eco-Maraisthon du Marai Poitevin.
 
Je vous souhaite en attendant une bonne semaine et vous dis à très bientôt pour partager avec vous d'autres nouvelles sportives.
 
 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau