Tableau des allures

C’est un peu l’antisèche du coureur, à ceci près qu’à la différence de l’étudiant en retard sur ses révisions cherchant à frauder en vue d’un examen, elle est tout à fait légale, et même vivement conseillée.
 
De quoi  s’agit-il ?
 
Du tableau d’allure indiquant les temps de passage à certains points-clés de la course que le coureur doit respecter pour atteindre l’objectif chronométrique final qu’il s’est fixé. Malgré sa montre GPS dernier cri lui indiquant son allure de course par ailleurs calibrée et mentalement « enregistrée » durant ses longues semaines d’entrainement, le coureur a malgré tout besoin de ces quelques repères que l’on retrouve parfois gravés sur un bracelet ou sur des tatouages éphémères, offerts en cadeau avec certains magazines spécialisés. 
 
Pour le souvenir, on a même déjà vu des coureurs se faire tatouer à l’encre noire ces temps de passage sur le mollet ou sur l’avant-bras ! 
 
Rien n’oblige évidemment à aller jusque-là…
 
 
 
 
 
Source : OP Rat370 pour la CDCHS 79 / Spécial 8km & Semi-marathon de Niort – Octobre 2015

Date de dernière mise à jour : 17/10/2015

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau