Le Saviez-Vous n°30 : Tee-shirt connecté

Le Japonais « Asics » développe un T-Shirt connecté avec la société Française « Cityzen-Sciences »

Didier dreulle 

Didier DREULLE

Jean luc errant

 

 

 

 

 

 

 

Jean Luc ERRANT            

Cityzen sciencesLe 26 Novembre 2014 le Ministre de l’économie, Emmanuel MACRON, en tournée au Japon, a emmené dans ses bagages plusieurs Start-up Françaises, dont Cityzen-Sciences. Ce spécialiste du textile connecté en a profité pour signer un accord très important avec le plus gros équipementier sportif Japonais « Asics ».

AsicsCet accord vise à développer et commercialiser un T-shirt connecté  « D-Shirt », pour Digital-Shirt. Le rêve du T-shirt intelligent, capable d’aider les sportifs amateurs et professionnels à améliorer leurs performances et à optimiser leurs entraînements, est en passe de devenir une réalité. Les premiers produits devraient voir le jour dans les prochains mois et pourraient être mis en vente en 2015 auprès du grand public dans le cadre de grands évènements sportifs. Les textiles conçus par Cityzen-Sciences permettent de mesurer des facteurs physiologiques et physiques sur les sportifs grâce à l’intégration complète de micro-capteurs et fils électriques.Cityzen

Rendu sensible et communicant, un tel tissu peut collecter des données comme la fréquence cardiaque et respiratoire, la température corporelle, l’accélération ou la localisation, puis les faire remonter vers un Smartphone via une liaison de proximité sans fil Bluetooth. La technologie de Cityzen-Sciences se distingue de celles qui existent par ailleurs aux Etats-Unis ou même au Japon par le fait que le fil électrique est parfaitement intégré dans le textile, ce qui autorise le lavage. On ne voit pas la différence avec un T-shirt banal et on ne sent quasiment rien au toucher ni au corps, ce qui différencie ce produit des ceintures ou bracelets dédiés au suivi de la condition physique.

Cityzen-Sciences, l’entreprise Lyonnaise a préféré revenir aux fondamentaux en se posant une simple question. « En tant que coureur, quel objet emporteriez-vous obligatoirement avec vous lors d’un footing ? » Certes vous pouvez oublier votre montre, votre baladeur ou votre portable, mais à priori, pas vos vêtements ! (Ndlr, Quoi que, je connais quelques coureurs Deux-Sévriens, c’est bien pire ! Mais je tairai leurs noms…)

Asics apporte de son côté tout son savoir-faire en matière de conception et sa très bonne connaissance du comportement du coureur pour optimiser l’intégration des technologies dans le vêtement.

Le partenariat avec Asics, qui pèse plus de 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires, va donner un coup d’accélérateur à la société Cityzen-Sciences. Le Français n’en est pas à son coup d’essai avec le Japon et d’ailleurs en Juin dernier, Cityzen-Sciences a été la première PME Française à remporter une bourse d’aide à l’investissement du ministère de l’Economie nippon.

 

Source : OP Rat370 pour la CDCHS 79 / N° 30 - Décembre 2014

Date de dernière mise à jour : 28/02/2015

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau