Le Saviez-Vous n°86 : le Charity Running

Caritatif

Runforcharity

« Alors ? T’as fait quel temps ? » La question rituelle que les coureurs se posent entre eux sitôt leur course terminée sera peut-être un jour remplacée par une autre, plus généreuse : « Et toi, t’as récolté combien ? » Très répandu dans les pays anglo-saxons, le charity running consiste, comme on le devine, à courir pour la bonne cause, à réunir des fonds et jouer les mécènes pour une association.

Sur les marathons les plus prisés du monde comme New-York et Londres, sachez que l’une des caractéristiques principales de ces marathons est la très grande somme d'argent récoltée pour les associations caritatives, beaucoup plus élevée que dans tous les autres marathons.

Sans grosse surprise, aujourd'hui c'est la course à pied qui récolte les fonds les plus importants de l'année dans le monde. 
Avec des dossards allant de 200 à 350 $ pour New-York et de 120 à 200 € pour Londres, le charity running est quasiment le seul moyen de décrocher un dossard. En achetant le précieux sésame auprès d’une association caritative (qui l’a elle-même acheté auprès des organisateurs), le coureur paie un droit d’inscription beaucoup plus élevé, mais s’offre la garantie de participer à la course de ses rêves…

Le marathon de Londres réserve ainsi 14 000 dossards aux coureurs mécènes sur près de 40 000, et a réuni près de 780 millions d’euros de dons depuis sa création, en 1981.

Ce système n’existe pas encore en France, ce qui n’empêche pas les organisateurs de distribuer une partie des bénéfices à diverses associations partenaires. Par exemple en 2014, 600 000 euros ont ainsi été récoltés sur le semi-marathon de Paris contre 100 000 en 2013… 

Du côté Deux-Sévrien :

On peut féliciter nos 6 organisations 2016 qui ont reversé l’intégralité de leur bénéfice (et bien plus parfois…) car grâce à eux, la somme totale récoltée s’élève à près de 30 000 € (28 493€)

Dans l’ordre des sommes récoltées, la palme d’or revient aux Filles de Parthenay qui on fait un sublime chèque de 8 200 €. A la seconde place c’est une organisation Niortaise avec les Foulées du Lions qui ont récolté 7 200 €. En troisième position, c’est encore du côté de Niort avec les Filles de Niort et leurs remarquables 6 000 €. En 4ème place, et oui, ce sont ENCORE et ENCORE des Niortais grâce aux 10 km de l’APF et leurs 3 394 €. Au top 5, les étudiants en GEA de l’IUT de Niort ont reversé 1 857€. Et pour boucler ce magnifique élan de solidarité, il fallait compter sur les 4 & 8 km du Téléthon de La Crèche et ses 1 842€.

Sachez aussi que dans notre département, la Commission Départementale des Courses Hors Stade du 79 (CDCHS) soutient depuis longtemps ce type de projet fort respectable, en offrant les frais obligatoires de gestion propres à chaque organisation.

 

Source : OP Rat370 pour la CDCHS 79 / n° 86 – Janvier 2017

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau