Le Saviez-Vous n°99 - 121e Marathon de Boston

Boston

Créé en 1897 dans la foulée des premiers Jeux olympiques modernes d’Athènes, un an après eux, le marathon de Boston a lieu le matin du Patriot’s Day. Ce jour est férié dans les États du Maine, du Massachusetts et du Wisconsin célébrant la première bataille de la Révolution américaine du 19 Avril 1775.

Traditionnellement couru le troisième Lundi d’Avril par environ trente mille concurrents, ils n’étaient que dix-huit la première année…. Le doyen des marathons du monde est extrêmement sélectif dans le choix de ses coureurs. En effet, pour espérer y décrocher un dossard, les concurrents doivent réaliser un chrono minimum selon sa tranche d’âge. Ce temps qualificatif doit être établi sur un parcours validé par la « Boston Athlétic Association ».

En 2016, faute de place disponible, la BAA a refusé 4 562 coureurs qui avaient pourtant atteint les critères de sélection.

Une rigueur étonnante lorsqu’on sait que son parcours n’est lui-même pas homologué par la fédération internationale… La faute à un dénivelé jugé trop avantageux pour les coureurs. En 2011, le record du monde (2 heures, 3 minutes et 2 secondes) du Kenyan Geoffrey MUTAI a ainsi été invalidé.

A ce jour, les records femmes et hommes sont détenus par deux kenyans : en 2014 par la Kenyane Rita JEPTOO en 2h18’57s et en 2010 par le Kenyan Robert KIPRONO CHERUIYOT en 2h05’52s.

Cette institution a tristement fait la une de l’actualité après l’attentat du 15 Avril 2013. Les deux bombes qui ont explosé près de la ligne d’arrivée ce jour-là ont causé la mort de trois personnes et fait cent quatre-vingts blessés.

 

Source : OP Rat370 pour la CDCHS 79 / n° 99 – Juillet 2017