Bruno HAYE

Nom et prénom : HAYE Bruno

 

Date de naissance : 12 Décembre 1965 à Niort

Situation de famille : Marié, 2 enfants 

Domicile : Chauray

Profession : Employé à la MAAF

Club ou association: Courir à Niort

Brunohaye

Salut Bruno. Dans 4 mois et demi précisément, tu seras au départ de ton 1er 100 bornes qui aura lieu à Millau. Pourquoi avoir choisi ce 100 km pour une première, car ce n’est pas le plus facile ? Enfin, quel est ton objectif chronométrique pour ce défi que tu t’es lancé ?

Je me suis toujours dit que le jour où les chronos seront en baisse, je ferais un 100 Km et voilà je pense que c’est le moment.

Et pour moi, ce sera Millau, comme tu le dis si bien, ce n’est pas le plus facile et certains disent même que ce n’est pas le plus beau, mais ça reste Millau : « la » course mythique.

L’objectif est d’abord de terminer, après on verra comment se déroule la course.

Je compte énormément sur Ludo (Ndlr, Ludo COIRIER de Courir à Niort) mon suiveur à vélo pour m’alimenter en boisson et freiner quelque peu mes ardeurs si besoin.

Mon pote François POUPARD sera lui aussi de la partie, c’est un spécialiste de la distance et il m’aidera pour les entraînements et pour le jour de la course !

 

Pour pouvoir faire une préparation optimale, quelles courses t’es tu fixé en vue de ton 100 bornes ?

Je ne me suis pas fixé de course particulière pour la préparation du 100 bornes. Je pars plutôt sur des entraînements plus longs et plus variés avec plus de dénivelé.

Par contre je serais aux chemins du Roy à Saint Néomaye début Juillet, car ça grimpe un peu là-bas…

 

Pour la saison 2016/2017, tu as déjà gagné une dizaine de podiums en Master 2. Ne crois-tu pas que participer à une telle course pourrait te faire perdre de la vitesse pour le reste de ta saison ?

Il est vrai que pour la préparation du 100 Km, les vitesses d’entraînements sont moins rapides. C’est pour cela que je vais essayer de conserver le fractionné long le Jeudi soir au stade avec les copains. Et pour le reste de la saison, il faudra reprendre les bases pour retrouver mon rythme actuel, ce qui n’est pas forcément gagné.

 

Sans grosse surprise, par le fait que je te vois souvent arriver à l’entraînement avec…, la moto est aussi une de tes passions favorites ?

Oui j’adore les virées à moto et partir en vacances avec, l’impression de liberté est bien là !

Il y a 3 ans ma femme et moi, avons fait le tour de Corse, 4500 Km avec un départ de Chauray, Une bonne expérience avec de la pluie, du vent et du beau temps… En moto c’est comme la course à pied, on s’adapte au climat du moment.

 

En 14 années de course à pied, raconte-nous une petite anecdote ?

Lors de mes débuts dans la course à pied, j’ai pris des raisins secs lors d’un ravitaillement et j’ai failli m’étouffer…

 

 

Propos recueillis par OP Rat370 pour la CDCHS 79 / n°94 – Mai 2017

Commentaires (1)

1. NICOLAS CLAUDE 15/05/2017

bonjour BRUNO,

MOIZAUSSI, adepte de la course à pieds ,adhérent au Spiridon mellois depuis 1995.
Et passionné de moto( un peu de moto cross dans les années 1970 avec une MAICO 250, et bientôt, propriétaire d'une moto de route;je vais souvent au circuit du VIGEANT (86).
bonnes courses pour toi et bon 100 bornes.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau