Zakia SAHLI

Nom et prénom : SAHLI Zakia

 

Date de naissance : 12 Juillet 1966 à Niort

Situation de famille : En couple, 2 enfants

Domicile : Vouillé

Profession : Hôtesse standardiste « DARVA »

Club ou association : Jog’Fors

Zakia sahli

Salut Zak ! Un nouveau petit visage souriant que l’on a plaisir de voir le Dimanche matin ! Toute fraichement arrivée parmi nous (2013), on sent déjà en toi une forte envie d’aller plus loin. Ai-je raison ?

Effectivement j’aimerai prochainement pouvoir passer sous la barre des 55mn sur 10 km (Ndlr, record en 56’26s) et moins de 2h10 pour le Semi-marathon (Record, 2h21mn). Je suis bien consciente que cela me demandera des efforts et du travail et c’est aussi pour cela que je me suis rapprochée d’une section de course à pied, en l’occurrence, Jog’Fors !

Je garde dans l’idée de me faire plaisir avant tout!!!!

 

En tant que prestataire chez Darva, qui est l’un des principaux partenaires de la Coulée Verte, j’imagine que ta participation au Semi-marathon de Niort cette année était plus que souhaitée par la direction ? Raconte-nous ta course et ton ressenti à l’arrivée ?

Je tiens à remercier Darva de m’avoir offert mon engagement et tous les encouragements reçus de leur part.

Ce 1er Semi-marathon n’a pas été si facile que cela : quelques jours avant la course j’ai attrapé un rhume, j’étais donc très anxieuse à l’idée de ne pas aller jusqu’au bout… mais c’est ma préparation et ma détermination qui m’ont permis d’y arriver. Les encouragements du public, où j’y ai aperçu des amis et de la famille, m’ont également beaucoup aidé à franchir la ligne d’arrivée. Malgré la souffrance, la Coulée Verte reste pour moi une expérience enrichissante… A refaire !

 

Un peu « jeune » par le nombre d’années de pratique de la course à pied, n’as-tu un jour l’objectif de boucler un Marathon ?

Il y a deux ans, un Semi-marathon était impensable pour moi… Quant au Marathon, j’ai encore pas mal de baskets à user !

Ce qui me pousse à participer aux courses c’est le dépassement de soi-même et l’état d’esprit que l’on y trouve. La course à pied est un bon moment de convivialité.

Pour moi courir est une bonne thérapie pour se sentir bien dans son corps et dans sa tête. Toujours plus loin, un pied devant l’autre !

 

Et une petite anecdote pour clôturer en beauté cet interview ?!

Je me souviens lors de ma toute 1ère course (foulées Cholette – Surimeau à Niort) d’avoir échangé quelques mots avec Anita MAINGUENEAU. Comme beaucoup d’entre nous, j’étais stressée avant le départ et simplement quelques mots d’encouragement m’ont fait beaucoup de bien. Bien évidement à ce moment là je ne savais pas qui elle était, ce n’est qu’à l’arrivée que j’ai compris… Impressionnante !

 

Propos recueillis par : OP Rat370 / n°55 – Novembre 2015

Date de dernière mise à jour : 23/12/2015

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau