Lamine DIACK s’efface, Sébastian COE arrive….

Beijing2015

Diack coeÉlu président de la Fédération Internationale d’Athlétisme (IAAF), Mercredi dernier à Pékin, Sébastian COE retrouve d’emblée un challenge à la hauteur de son passé de compétiteur de légende, alors que le premier sport olympique est attaqué sur le front du dopage. Le Britannique, médaillé d’or du 1500m des Jeux de 1980 et 1984, ancien député conservateur puis à la tête du comité d’organisation des jeux de Londres 2012, a battu par 115 voix contre 92, l’Ukrainien Sergueï BUBKA, le perchiste aux 35 records du monde !

Il va se mettre tout de suite au travail. L’Athlétisme n’a pas été épargné ces dernières semaines. Des médias sont arrivés à la conclusion qu’un tiers des médaillés mondiaux ou olympiques entre 2001 et 2012 présenteraient des valeurs suspectes !

La Russie et le Kenya sont particulièrement visés. De quoi entamer la crédibilité du plus universel des sports, qui a aussi besoin de renouveau. Dans cette optique, Sébastian COE pourra compter sur le soutient de Sergueï BUBKA, réélu vice-président. Le nouveau président prendra officiellement ses fonctions le 31 Août 2015, au lendemain de la fin des Mondiaux, qui débutent Samedi à Pékin.
 

Source : OP Rat370 pour la CDCHS 79 / Spécial Championnats du Monde d’Athlétisme – Août 2015

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau