Cross ¼ de Final de Montmoreau-Saint Cybard (16)

L’avis de Walter, l’expert !

Le grand retour de Walter MONNEREAU !Walter

Après 16 années de repos…. Walter nous fait le plaisir de revenir sur les terrains de labours.

Les plus anciens coureurs de la région le connaissent forcément car il fait partie de cette génération qui a grandi avec l’athlé. 

Ses débuts en compèt remontent à 1990 alors qu’il n’avait que 10 ans. Il excellait en Demi-fond sous les couleurs du Stade Niortais Athlétisme et au fil du temps, il s’est mis à affectionner le 3 000m, le 3 000m steeple et les cross.

4ème place en demi finale des championnats de France de cross en Junior à Châteauroux, Walter était aussi performant sur 3 000m steeple où il a un record perso de 9’36s et de 33’04s sur 10km…

Drivé par un certain Jean-Paul LECOIN, le papa d’Anne-Laure… l’entraîneur emblématique de la section du SNA de Frontenay Rohan-Rohan d’où beaucoup d’actuels et d’anciens bons coureurs sont issus (Lucile Richard, Céline Largeau, Nadège Gibouin, Alain Loirat, Christian Guérin, Jean-François et Sylvain Largeau, etc.…). Walter est toujours resté fidèle à son club, cela fait partie des valeurs auxquelles il tient absolument.

Ceux qui étaient présents Dimanche à Montmoreau ont su profiter du spectacle de la course n°14 (Master hommes), où un certain Thierry GUIBAULT de Cognac, a mené la course de main de maître. Et bien sachez qu’il y a quelques années, notre Walter était devant Thierry parfois !

Thierry était déjà un superbe et talentueux coureur de 3 000m steeple et ils avaient l’habitude de se rencontrer lors de grosses compétitions. « La grande différence entre Thierry et moi, c’est qu’il était déjà très fort quand il était jeune et que même avec sa nouvelle vie d’adulte, il a su ne jamais arrêter ! », précise Walter.

En effet, si Thierry est devenu aujourd’hui Champion France Master en Cross, c’est qu’il possédait de bons chronos sur piste, comme en atteste son record sur 3 000m steeple qu’il avait réussi à obtenir chez nous à Niort en 2012 de 8’48’’42. (Tous les records de Thierry GUIBAULT: 3’54’’22s sur 1 500m / 8’14’’36 sur 3 000m / 8’48’’42 sur 3 000m steeple / 14’09’’16 sur 5 000m / 29’39s sur 10km / 1h05’29s sur Semi-marathon et 2h24’20s sur marathon)

Bon c’est vrai qu’à l’époque, Walter était lui aussi assidu aux entraînements… Même si sa flamme  pour le cross est toujours restée intacte, Walter reconnaît facilement qu’il est à des années lumières de ses meilleurs chronos !

Il y a fort longtemps quand il était au top de sa forme, notre bonhomme pesait 70 kilos pour 1,81m.                                                                                                           15 ans plus tard, toujours avec ses 1,81m… Walter a gravé un autre record, celui de la balance cette fois-ci, car il a réussi à monter jusqu’à 96 kilos ! Donc forcément quand on reprend les baskets 15 ans après, ça se ressent un peu…

Son objectif 1er, est de perdre du poids pour moins souffrir à l’entraînement comme en compétition. Aujourd’hui, il s’impose 3 entraînements par semaine plus une sortie de VTT en supplément. Les résultats commencent à parler car de 96 kilos à sa reprise, il est arrivé Dimanche dernier à Montmoreau avec 85 kilos.

De ces cross en Charente, Walter en a apprécié la difficulté du parcours, très technique et bien gras avec des bons petits « casse-pattes », comme autrefois. Comme beaucoup de vrais Crossmen, il était déçu des parcours proposés aux athlètes ces dernières années, qui étaient trop souvent roulants pour son goût, et encore plus quand les championnats avaient lieu sur des hippodromes !

Avec un départ digne d’une course de formule 1, Walter a eu beaucoup de mal à encaisser l’accélération brutale et violente du départ. « C’est à ce moment là que tu vois que tu n’as pas de caisse, ni de cardio ». Ceci dit, il s’est tout de même bien amusé ; car Walter a su se faire plaisir lors de la dernière grande boucle, en se faisant violence et tout donner comme autrefois, mais à un autre niveau…

Le plaisir est aussi ailleurs, précise t-il. En effet, qu’est-ce que c’est cool de revoir des anciennes têtes toujours présentes en cross, alors que tout le monde sait que c’est l’une des disciplines les plus difficiles de l’athlé ! Chapeau et respect à des personnes comme David Rochereau, Olivier Vergnaud, Marina Roux, Cyril Pillac, Benoit Binson, Anne-laure Lecoin, etc. On peut dire qu’ils sont courageux et motivés, car je vous assure qu’il n’y a jamais rien eu à gagner en cross, même 20 ans plus tard !

Walter est-il encore capable d’une future qualification aux Championnats de France de Cross ou sur 10 km dans quelques années ? Walter le songe bien, mais pour le moment cela reste dans un petit coin de sa tête… Malgré sa grande expérience des championnats, il se donne 3 à 4 ans pour revenir tranquillement à un bon niveau. 

Source : OP Rat370 pour la CDCHS 79 / ¼ de finale de cross à Montmoreau (16) – Février 2018

Date de dernière mise à jour : 07/02/2018

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau