Guy Marie GUERET

Questions / Réponses avec Guy-Marie Guéret

Membre du Bureau de Courir en Deux-Sèvres et responsable des « Elites »

 

-  Quel est le montant global des Primes distribuées, tout confondu ?

Le montant des primes est inchangé depuis de nombreuses années : 9 200 €

Nous rajouterons cette année une prime handisport de 1 000 €. Pour information, la dotation « coureur » s’élève à  22 000 €.

-  En quelle année l'idée est venue de mettre en place le système de prime ?

Nous avons toujours opté pour un classement primes et cela dès la première édition. Nous considérons que la popularité de notre épreuve se fait au travers de trois critères :

-          Une épreuve de masse avec une belle dotation pour tous les coureurs.

-          Une  participation de coureurs de haut niveau.

-          Un parcours urbain en centre-ville pour le public.

C’est ces trois critères qui font aujourd’hui la réussite du Semi-marathon de la Coulée Verte.

-  Comment procèdes-tu pour recruter les athlètes Internationaux ?

Nous prenons contact uniquement avec les managers agréés par la Fédération Française d’Athlétisme, et depuis quelques années des athlètes nous contactent directement.

Un petit rappel qui a son importance : En aucun cas, nous attribuons des primes de départ ou de prime de notoriété. Nous prenons en charge les frais de déplacement suivant un barème et deux nuitées maxi pour une quinzaine d’athlètes maximum.

-  Penses-tu que le nouveau tracé du Semi-marathon offrira de meilleures performances à l'arrivée ou bien tout dépendra du niveau des athlètes présents ?

Nous avons été plusieurs à tester ce nouveau parcours. Il nous semble plus performant, plus « Coulée Verte » avec des passages sur le bord de la Sèvre Niortaise donc plus agréable et avec toujours une arrivée très populaire face à l’hôtel de ville de Niort.

Ensuite, tout déprendra effectivement du niveau des athlètes présents et de l’entrainement de chacun de nous….

-  Beaucoup de coureurs aimeraient bien retrouver l’ancien tracé au bord de la Sèvre Niortaise jusqu'aux « Chizelles », pour quelle raison ce tracé a été mis de côté ?

La raison principale est très simple : Du pont de « La Belle Etoile » à l’arbre des « Chizelles », la largeur de la route est plus étroite et si nous devions faire intervenir un véhicule de secours, cela aurait été problématique.

-  Le meilleur chiffre en termes d'inscrits a été enregistré en 2010 avec 2357 coureurs classés, penses-tu que le Semi-marathon pourra revoir un jour ce nombre record de participants dans les rues de Niort ?

Et pourquoi pas cette année pour le 25éme anniversaire, qui sera un vrai évènement pour tous les Niortais !

- Le 8 km quant à lui, progresse d'une façon impressionnante, avec 1599 coureurs classés en 2013, du jamais vu dans l'histoire de Courir en Deux-Sèvres, ne crois-tu pas qu'un jour il dépassera le Semi-marathon ?

Je pense qu’effectivement notre 8 km va progresser encore car il y a aujourd’hui de plus en plus de coureurs sur Niort et surtout de plus en plus de femmes. La course à pied est devenue un mode de vie pour beaucoup de concitoyens.

-  Quel est l'athlète "Élite" qui t’a marqué le plus depuis le début, soit par sa performance, ou par sa personne ou autres ?

J’ai beaucoup apprécié l’an dernier la victoire avec panache de Dieudonné DISI.

-  Une « ligne Bleue » tracée au sol comme souvent lors de grands évènements de course à pied, est-elle à l’ordre du jour pour le Semi-marathon de Niort ?  

Cette question n’a jamais été évoquée en réunion de bureau et je ne suis pas sûr que les autorités locales y soient très favorables. Cette ligne bleue est surtout utilisée dans les grands championnats.

-  Qui vois-tu sur la plus haute marche du podium cette année ?

Très bonne question, mais je n’ai pas la réponse ! Rendez-vous le Dimanche 19 Octobre vers 15h30 face à l’hôtel de ville…

Date de dernière mise à jour : 13/10/2014

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau