Les vainqueurs du Semi-marathon de Niort

Ceux qui ont écrit l'histoire du semi-marathon de Niort

 

1ère édition 1990

La 1ère édition a vu la victoire d’un enfant du pays, « Guy-Marie GUERET », en 1h04’27s (Ndlr, Il est bon de rappeler qu’en 1990 et 1991, le parcours ne faisait pas 21,100 km). Ceci dit, ça n’enlève rien aux superbes performances que Guy-Marie était capable de réaliser dans les années  80-90 avec notamment ses 29’39s sur 10 000m (Ndlr, Double champion de France « Espoir » du 10 000m), ses 1h06’58s au Semi-marathon ou bien la 5ème meilleure performance des Deux-Sèvres sur Marathon avec un très honorable chrono de 2h27’22s qu’il a établi à New-York en 1991

Le petit résumé de « l’époque » de Guy-Marie GUERET à l’arrivée de la 1ère édition :

« Cette victoire acquise à Niort où je n’ai jamais gagné, est une grande satisfaction. Dans des conditions épouvantables, la performance que Daniel (Ndlr, Daniel FLORE 2ème) et moi réalisons en 1h04’, est au-delà de mes espérances d’autant plus que je n’apprécie pas la pluie ! Pour moi qui déteste de telles conditions de course, ces 14 premiers km ont été très durs. Cette lutte au couteau fut longue et difficile, j’ai cru qu’il me lâcherait dans la 1ère moitié de la course. Daniel marchait bien et à plusieurs reprises il a tenté quelques accélérations qui m’ont fait douter surtout au 4ème km où il avait même pris quelques mètres d’avance ».

Chez les femmes la victoire est revenue à l’aimable, Muriel RAZIK de La Rochelle en 1h15’05s. Muriel était annoncée grande favorite avant le départ chez les filles, il faut dire qu’elle venait quelque temps auparavant d’établir un super chrono aux Championnats de France de 10 km en 35’18s !

Classement semi de niort 1990 completClassement semi de niort 1990 complet

2ème édition 1991

Durant les années 1991, 1992* et 1993**, c’est Mustapha ELAHMADI, qui remporta les 3 épreuves. Pour cette 2ème édition, il réalisa un très bon chrono d’1h03’05s.

Ce n’est pas n’importe qui ce Mustapha ! En 2000, il s'adjugea la médaille d' Or par équipe lors des Championnats d’Europe de cross en Suisse, en 2001 toujours en cross et par équipe, c’est la médaille d’Argent qu’il gagna, mais cette fois-ci aux Europe et aux Mondiaux !

En 1998, il a battu son record sur 10 km pour le ramener à 28’11s ! En 2001, sur le plan national, il remporta le titre de Champion de France du 10 000 m. Que dire de plus sur ce « Bonhomme », qu’il galope encore pas mal pour un gugusse de 46 ans, car ceux qui étaient présents l’an dernier aux 10 km d’Angoulême, ont pu constater que c’est bien un « 31’40s » qu’il nous a encore sorti ! 

Côté féminin en 1991, c’est Claudine PAIN en 1h18’52s qui est montée sur la plus haute marche du podium. 

3ème édition 1992

A la 3ème édition la distance du Semi-marathon a été officialisée, les coureurs « Elite » ont commencé à faire leurs apparitions dans les rues de Niort…                                                                                                     

En 1992, c’est au tour de la Russe Valentina SANTALOVA, de remporter l’épreuve en 1h17’11s. Sachez que Valentina en 1998, a réalisé au Marathon de Prague 2h47’06s.                                                   

*Chez les hommes, c’est Mustapha ELAHMADI qui réalisa le meilleur chrono, en 1h06’30s.

Une course populaire de 6 km est née à la 3ème édition, devenue par la suite un 7 km, pour en arriver aujourd’hui à 8 !  Ceux qui pourraient penser qu’un jour la distance sera encore augmentée pour arriver à un 10 km mesuré (Ndlr, FFA-qualificatif), stoppez de suite vos idées, vous faites fausse route !    

C’est vraiment tout le contraire que les organisateurs veulent voir sur cette épreuve. Le but de cette course est de proposer à toutes les personnes qui le désirent, de pouvoir courir en oubliant un peu le chrono sur une distance relativement acceptable par tous et sans obligation d’avoir un entrainement soutenu. La réponse sur le choix de la distance portée cette année à 8 km est à trouver du côté de l’organisation pour une raison très simple. La 1ère boucle du Semi-marathon 2014 fait 8 km, donc il est plus facile pour les organisateurs de gérer des signaleurs déjà en poste pour le Semi-marathon et qui pourront facilement assurer leurs fonctions pour le 8km populaire. La course populaire permet de profiter pleinement de l’ambiance de fête qui règne dans les rues de Niort quelques heures avant le départ de la course principale et pourquoi pas pour certaines personnes, de s’en servir de tremplin pour passer sur Semi-marathon quelques années plus tard...   

4ème édition 1993

Que dire du superbe chrono d’Héléna BAROCSI en 1993, « 1h11’50s ! ». Rassurez-vous, notre charmante Hongroise garde encore son record sur les tablettes de l’association, mais qui n’est plus vraiment d’actualité car le parcours a changé à plusieurs reprises depuis 21 ans !

Pour info, en Octobre 1991 à Nieuwegein (Pays-Bas), elle a réalisé sur 15km la magnifique performance de 50’20s ! Elle a tout simplement joué avec les 18 km/h…

**Et pour la 3ème fois d’affilée, c’est encore Mustapha ELAHMADI qui remporta la course phare en 1h03’46s.

5ème édition 1994

C’est en « 94 » que les coureurs Africains ont pris place dans le peloton du Semi-marathon de Niort. Le 1er sur la plus haute marche du podium, fut Charles TANGUS, le coureur d’origine Kenyane, qui remporta la course en 1h03’08s. Lui aussi possède un beau palmarès. Il a participé et ramené une médaille de Bronze en 1995 aux Championnats du Monde de Semi-marathon qui se sont déroulés en France à Montbéliard, où il a fini 3ème derrière deux de ses compatriotes en 1h01’50s. Il a aussi remporté le Semi-marathon de Berlin en 1996, en 1h02’50s.

Dans le même temps, l’Ukrainienne, Tatiana POSDNIAKOVA gagna la course chez les filles avec un temps d’1h13’43s. Tatiana POSDNIAKOVA possède un record de 2h33’27s sur Marathon.

6ème édition 1995

Magnifique podium homme et femme, rappelez-vous de la victoire d’Alexandre SAPRYKINE en 1h04’32s et de son amie, la Russe Valentina LOUNEGOVA en 1h14’50s (Ndlr, Son amie seulement…).

Alexandre SAPRYKINE, (Ndlr, Sacha pour les intimes !) quel athlète agréable, un des rares coureurs de valeur internationale à partager autres choses que la course à pied avec ses camarades de club du Stade Niortais Athlétisme. Athlète de très bon niveau, il était d’une belle régularité, ses Semi-marathons étaient réglés en 1h04/1h05. Un bon vivant également, il y avait toujours de l’ambiance dans son appartement de l’avenue St Jean à Niort, quand il fêtait ses nombreuses victoires ! (Ndlr, Je sais de quoi je parle, j’habitais dans la même rue…)

Cet athlète de niveau international, (2h13’35s au Marathon de Lyon en 1999) a laissé une superbe image aux Niortais. Il revient de temps en temps en France et il ne manque jamais de faire un petit détour par Niort pour saluer les nombreuses personnes qui l’apprécient. Aujourd’hui il travaille dans une imprimerie qu’il a montée avec un associé dans son pays de cœur. Quant à la course à pied, c’est définitivement aux « oubliettes », même en footing !

7ème édition 1996

Le Kenyan Francis KEMBOI réussit à franchir le 1er la ligne d’arrivée en 1h04’41s. Du côté des filles c’est la Moldave Valentina ENAKI en 1h14’02s qui est montée sur la plus haute marche du podium.

Francis KEMBOI, a un record perso sur Marathon de 2h14’26s, sur Semi-marathon de 1h02’14s et sur 15 km de 43’41s… 

Très beau chrono aussi pour Valentina en fin de carrière (Ndlr, Fin de carrière « Elite International ») avec son record sur Marathon en 2h30’06s, en Juin 2002 au Marathon de la Baie du Mont St Michel. Une allure fleuretant avec les 17 km/h sur Marathon. Respect pour elle, car ce n’est pas donné à tout le monde !                                                                                  

A signaler la même année, le retour de Muriel RAZIK (Ndlr, Vainqueur de la 1ère édition) à la plus haute marche du podium, mais cette fois ci sur le 7 km !

8ème édition 1997

Les années avancent et les chronos aussi ! Agée de 27 ans, la Roumaine Constantina DITA débute dans le monde du « Haut niveau », elle réalisa à Niort un chrono de 1h14’23s.

C’est quelques années plus tard en 2005/2006, qu’elle a fait des performances de folies ! Le 9 Octobre 2005 au Marathon de Chicago, elle termina 2ème en 2h21’30s, à 5 secondes de l’Américaine Deena KASTOR. Une course au coude à coude,  jusqu’à l’arrivée ! Elle améliora son record personnel de 1mn 30’ et en profita pour réinitialiser le record national Roumain.                                                                        

Un an après presque jour pour jour, toujours à Chicago, elle réalisa sur Semi-marathon  le super chrono de sa carrière « 1h08’07s ! ». A Debrecen en Hongrie le 8 Octobre 2006, sur 10 km elle a fait 31’11s !    

Le Kenyan Philip TARUS lui, gagna la course en 1h03’10s .Il réalisa un an plus tard dans la capitale de la région de Lombardie à Milan, le magnifique chrono de 1h00’24s. Côté course dans l’hexagone, en 2004 il réalisa 29’35s aux 10 km de Roanne dans la Loire.

9ème édition 1998

2ème du Marathon International de Paris en 2000 avec un chrono de 2h09’10s, Samuel OTIENO (Ndlr, Ne pas confondre avec le Footballeur attaquant Samuel ETO’O!) a laissé lui aussi un souvenir dans les archives de Courir en Deux-Sèvres. En effet le Kenyan a réalisé ce jour là, l’une des meilleures performances sur le Semi-marathon de Niort avec ses 1h02’21s !

Irina SEFAROVA, la jeune Russe a terminé sa course en 1h13’21s. Sa meilleure performance sur Semi, elle l’a réalisée en 2001 lors du Semi-marathon de Novosibirsk en Russie avec un très beau chrono de 1h09’55s. A noter encore qu’elle est passée sous la barre des 2h30 sur Marathon avec ses 2h29’18s à Londres en 2002.

10ème édition 1999

Agé seulement de 21 ans, Henry TARUS remporta les 21 km de Niort en 1h03’19s. Il améliora ses chronos deux ans plus tard avec notamment sa 2ème place au Marathon de Venise en 2h10’10s, à seulement 2 secondes du 1er ! En 2002, il a signé un « 1h02’43s » au Semi-marathon de Paris. Toujours en 2002, il a remporté le « Prague International Marathon » en 2h11’41s et celui de Madrid en 2h12’42s.  

Dans le classement féminin, c’est l’athlète Franco-marocaine, licenciée au SCO Ste Marguerite à Marseille, Fatiha KLILECH qui remporta la course en 1h14’34s.    

Bien évidemment les Niortais n’ont pas pu oublier son nom, même si cela remonte à quelques années et que depuis notre Fatiha s’est mariée ! Rappelez-vous, nous avons eu sa présence au Stade Niortais Athlétisme dans les rangs des licenciés de 1999 à 2001. Cette talentueuse athlète qui venait tout juste d’arriver en France a été rapidement classée par la FFA, en catégorie « INTERNATIONAL. A » (Ndlr, Le plus haut niveau International). Son généreux palmarès le prouve avec ses 3 médailles de bronze aux Championnats d’Europe de cross par équipe, en 2004, 2005 et 2006. Elle a réalisé en 2006 aux 10 km de Taulé-Morlaix dans le Finistère, la terrible performance de 32’02s ! Et en 2007 à Lille, sur Semi-marathon elle a gravé un 1h10’40s… Il faut signaler au passage qu’elle possède aujourd’hui, 12 titres de Championne de France !!!

11ème édition 2000

Année 2000. Belle réussite pour la Kenyane Nancy OMWENGA qui survola le Semi en 1h13’08s. Par la suite, en 2002 elle réalisa un beau chrono de « 31’51s » sur 10 km à Taulé-Morlaix et améliora sacrément son record sur Semi-marathon au Mans dans la Sarthe en 1h09’15s. Nancy devait s’y sentir bien à Niort, car c’est un quadruplé qu’elle a réalisé avec ses victoires en 2000, 2001*, 2002** et 2003*** !      

A ses côté sur le podium, c’est le « Pamprousien » d’adoption, John NGENY qui a été le plus fort. Il a terminé la course en 1h03’25. Certes les Deux-Sévriens le connaissent bien, non seulement il est resté quelques années dans notre Département, mais aussi grâce à ses nombreuses victoires au Marathon de La Rochelle en 2000, 2001 et 2002. Il améliora son record sur 42,195km au Marathon de Rome en 2004, pour le placer à 2h12’16s.

12ème édition 2001

Encore un John sur la plus haute marche du podium pour 2001, mais cette fois ci il s’agit de John KENDA. Le Kenyan s’est offert pour l’année de ses 30 ans, la victoire à Niort en 1h03’51s.                        

Dans la même année, il a amélioré son chrono sur 10 km en réalisant 28’32s à Tours dans l’Indre et Loire et l’année suivante dans les Pyrénées Atlantiques et plus précisément à Oloron Ste Marie, il a battu son record sur Semi-marathon en rabaissant son chrono à 1h02’03s.

*En 2001, avec la présence de la Kenyane Nancy OMWENGA au départ, il était logique que le titre lui revienne avec ses 1h13’29s à l’arrivée.

13ème édition 2002

La 13ème édition a porté bonheur au Kenyan Julius MARITIM, qui remporta l’épreuve en 1h04’06s. Loin quand même de son record personnel d’1h01’57s qu’il avait établi en 2000, lors du Semi-marathon International de Lille Métropole (Ndlr, Manifestement l’un des Semi-marathon les plus roulant de France, avec une quinzaine d’athlètes masculins ayant réussi à courir sous l’heure depuis 2007 et une vingtaine de féminines sous les 1h10’…). Julius a également réalisé une autre belle perf, c’était en 1999 à Stockholm en Suède où il a fait 28’38s sur 10 000m !

** 2002 sur le Semi-marathon pas de surprise, Nancy OMWENGA est toujours aux manettes avec un chrono de 1h15’05s.

14ème édition 2003

John NGENY revient à Niort pour améliorer son chrono et en profita pour battre le record de l’épreuve. Il réalisa un super chrono de1h02’20s ! Aujourd’hui encore, c’est le meilleur des chronos jamais réalisé au Semi de Niort.

*** Pas de changement encore cette année, c’est toujours Nancy OMWENGA qui est aux avant-postes en 1h14’12s.

15ème édition 2004

1h03’30s, c’est le chrono que Christopher RONO a réalisé à Niort pour la 15ème édition. Plus récemment en Juin 2014, le Kenyan a participé au Marathon International de Melaka en Malaisie et a terminé en 2h36’07s. Il faut préciser qu’il y avait une chaleur étouffante avec une température affichant les 34° !

A ses côtés sur le podium chez les filles, nous avions la toute jeune Tanzanienne Josephina DEEMAY, encore junior et âgée seulement de 18 ans, mais avec déjà de très bons chronos de valeur Internationale féminin. A Niort ce Dimanche 17 Octobre, elle réalisa 1h14’09s. Un mois plus tôt dans le pays du Lion, à Montbéliard sur le circuit du Semi-marathon très propice aux performances, elle avait battu son record pour le ramener à 1h12’34s.

16ème édition 2005

Kenyane d’origine, Elisabeth CHEMWENO se hissa à la plus haute marche du podium avec ses 1h14’09s, et à ses côtés c’est son compatriote Dominic RUTO qui l’emporta en 1h03’23s. Un an plus tard en Mars 2006, elle a remis ça mais pas à Niort cette fois-ci, un peu plus loin, en Allemagne à Hambourg ! Ce jour là, elle court son Semi-marathon à près de 18 km/h avec un temps à l’arrivée de 1h10’54s ! Elisabeth CHEMWENO se débrouille également très bien sur 42 km, car 3 mois après son record sur Semi et toujours à Hambourg, elle a fini son Marathon en 2h28’55s.

Dominic RUTO, l’athlète licencié au BOA pour Boulogne Opale Athlétisme dans le Pas de Calais, a déjà réalisé moins de 30 mn sur un 10 km, c’était aux 10 km de La Provence à Marseille en 2004. Il a terminé à la 2ème place en 29’02s avec seulement 4 secondes de retard sur le vainqueur. Encore en 2004, au Semi-marathon de Montbéliard-Belfort, il s’est classé à la 4ème place derrière 3 autres Kenyans, en 1h02’07s. Sa performance lui permet de faire partie des athlètes de niveau « National 1 ».

17ème édition 2006

1h04’45s pour Paul MELLY, l’athlète bien connu en Auvergne où il a remporté pour la 3ème fois le cross « Volvic Elite ». Ce coureur d’origine Kenyane possède de sérieuses références sur 5 000 m avec un très bon 13’34s en Juin 2007 à Hérouville et n’oublions pas son 28’17s sur 10 km en Décembre 2011 à St Germain en Laye. Son record perso sur Semi est de 1h03’05s à Boulogne-Billancourt en 2010.

Elisabeth CHELAGAT a remporté sa course en 1h18’20s. La Kenyane a un record sur Semi de 1h11’48s en 2009 à Austin aux Etats Unis. En 2005 elle a terminé en 33’59s aux 10 km des Foulées Monterelaises à Montereau.

18ème édition 2007

Agée de 19 ans, Florence CHEPKURUI remporta la 18ème édition en 1h14’31s, et à ses côtés c’est son compatriote Kenyan, Musau MWANZIA qui a franchi la ligne d’arrivée le 1er en 1h03’30s.

En 2010, la Kenyane Florence CHEPKURUI a battu son record sur Semi-marathon en 1h07’47s ! C’était à Philadelphie aux Etats-Unis dans l’état de Pennsylvanie. Toujours en 2010 et encore aux Etats-Unis mais cette fois-ci en Nouvelle Orléans dans l’état de la Louisiane, elle a marqué un gros coup sur 10 km en réalisant ce jour là un « 30’45s ! ».

1h01’32s c’est le beau record de Musau, à Boulogne-Billancourt en 2008. Un peu plus tard il est monté sur la distance mythique du Marathon pour faire 2h13’22s à Varsovie en Pologne en 2011.

19ème édition 2008

Jairus CHANCHIMA marqua son nom pour la 1ère fois sur les tablettes du Semi de Niort avec ses 1h03’39s. Il est bon de savoir que Jairus a déjà réalisé moins d’1h sur Semi-marathon, c’était à Lille en 2009, avec un terrible chrono de 59’43s !

Sur 10 km son record est de 28’08s à Magny Le Hongre en Seine et Marne durant la saison 2009. Sur Marathon il est pas mal non plus le garçon, car il a réalisé en 2012 à Séoul en Corée 2h07’43s. Plus récemment en 2014 sur Semi, il a obtenu un chrono de 1h09’20s à Yangon en Birmanie.

Sarah CHEPCHIRCHIR avec ses 1h16’25s qu’elle a réalisé à Niort en 2008, ne devait pas se douter qu’un jour d’Avril 2011 à Vitry sur Seine, elle réaliserait le magnifique chrono de 1h08’07s ! A Paris en 2011 sur 10 km elle arrêta son chrono en 31’25s ! On peut dire que son Semi-marathon de Niort de 2008, était un coup d’essai pour sa longue carrière d’athlète Internationale qu’elle souhaitait faire. Cette année au mois de Mars, elle a accompli au Semi-marathon de Paris la distance en 1h09’38s.

20ème édition 2009

Pour fêter le 20ème anniversaire, Courir en Deux-Sèvres avait fait le nécessaire pour que deux grandes stars de l’athlétisme marquent leurs noms au palmarès de la course, avec la victoire de 2 kenyans biens connus au niveau International car il s’agissait de Risper GESAMBA et de Lawrence ROTICH.

Risper venait elle aussi de fêter ses 20 ans en 2009 ! Notre jeune « Espoir » réalisa à Niort 1h13’58s. Chrono convenable, mais par rapport à l’admirable chrono quelle a réalisé à Des Moines aux USA pour ses 25 ans, en 1h11’41s, là on change carrément de catégorie… Toujours aux USA mais en Nouvelle Orléans, elle améliora sacrément son chrono sur 10 km pour le ramener à 31’43s.

Lawrence en 2009 sur 10 km est en pleine progression, il suffit de voir le chrono qu’il a fait en France et plus précisément à Melun avec son 28’26s ! A Niort, il réalisa le très bon chrono de 1h05’55s. C’est un peu plus tard, en 2011 qu’il bat son record sur Semi-marathon avec ses 1h01’26s sur le parcours très roulant d’Ivry sur Seine dans le Val de Marne.

21ème édition 2010

Un an plus tard c’est encore Risper qui l’emporta sur la course des féminines en 1h14’48s. Dans la même année, elle termina 6ème du classement général au Semi-marathon de Châlons en Champagne en 1h12’48s. Juste devant elle il y avait une autre Kenyane en 1h12’24s, et pas n’importe laquelle, Sarah CHEPCHIRCHIR, l’athlète qui était venue à Niort remporter le Semi en 2008 !

2010, l’année du record chez les hommes avec Willy NDUWIMANA qui a établi le nouveau record de l’épreuve en 1h02’47s. Le Burundais licencié à l’AS Ripoli est né un certain 25 Décembre, alors peut-être que ça aide dans les chronos… En tous cas une chose est sûre, c’est qu’il est encore dans le coup le Willy. Pour preuve depuis le début d’année 2014, il a gagné au moins 8 courses dont notamment des très belles classiques comme, La Transbaie qu’il gagne pour la 4ème fois, le Semi de la Perpinyane des Lions Catalan, le Semi des Foulées San Priotes, le Semi de Cannes et il se classa à la 7ème place du classement général de l’une des plus belle courses de France, Marvejols-Mende !

22ème édition 2011

Après avoir gagné l’édition de 2009, le Kenyan Lawrence ROTICH est revenu à Niort pour « tester » le nouveau tracé de la 22ème édition. En remportant ce jour là l’épreuve, il en profita pour décrocher le record du nouveau parcours en 1h05’26s.

Côté compétition 2014, Lawrence a levé le pied cette saison en participant toutefois à un 5 000m au Kenya, à Kapsabet au début du mois de Juin. Il y a réalisé 14’11s. Son manager Gwenaël VIGOT, nous confirme qu’actuellement il est au repos dans son pays d’origine, mais Lawrence a prévu de revenir en France dans le 2ème semestre 2014. Sera-t-il au départ de la 25ème édition, affaire à suivre…

1h13’47s, c’est le très beau chrono que la kenyane Lucy MACHARIA réalisa à Niort en 2011. Elle remporta cette édition haut la main en reléguant sa poursuivante et compatriote Margaret WAITHERA à 3mn derrière elle ! Lucy MACHARIA a témoigné de son bon niveau cette année en accomplissant 32’26s sur 10 km le mois dernier à Utrecht aux Pays-Bas et en Avril 2014 pour la 7ème édition du Semi-marathon de Poznan en Pologne, elle a fini en 1h11’32s. Sur cette épreuve, Lucy s’est classée à la 6ème place du classement général et bien évidement 1ère Fille…

23ème édition 2012

Quelle arrivée de folie cette 23ème  édition ! Souvenez-vous de la fin de cette course où aucun des 4 athlètes de valeur Internationale ne voulait céder sa place ! Ils se sont lancés dans un sprint final Niort 2012infernal si bien que le système chronométrique à puce n’a pas pu désigner un vainqueur mais bien 4 ex-æquo avec le même chrono !

Dans l’ordre d’arrivée, avec l’aide de la photo « finish » de nos quatre coureurs qui ont exactement le même temps officiel de 1h07’18s, le 1er est l’Ethiopien Abebe NEGEWO, en 2ème  position le Kenyan Lawrence ROTICH (Ndlr, Vainqueur en 2009 et 2011), en 3ème place un autre Kenyan Isaac BIRIR et à la 4ème place c’est l’Ethiopien Feyisa TESFAYE.

Il a fallu attendre 23ans pour voir un Ethiopien remporter le Semi-marathon de Niort ! L’Ethiopie est pourtant une grande terre de coureurs, pour preuve avec l’admirable et légendaire « Hailé GEBRSELASSIE ».

Abebe NEGEWO  n’a peut-être pas réalisé les chronos de « Gébré », mais ceux qu’il possède sont tout de même remarquables. Notre Ethiopien a bouclé en 2012, le 10 km de Suresnes dans les Hauts de Seine en 29’21s. Un an plus tard il réalisa 1h00’40s au Semi-marathon d’Usti Nad Labem en République Tchèque où il a terminé à la seconde place. En Octobre 2013 il obtient son record sur Marathon en Chine à Pékin avec un sublime chrono de 2h08’46s.

Du côté des femmes, après avoir terminé à la seconde place l’an passé, la Kenyane Margaret WAITHERA comptait bien se rattraper l’année suivante ! Et c’est chose faite en 1h16’19s, elle prit la 1ère place avec 44 secondes d’avance sur l’Ethiopienne Tigist WORKU.

Margaret WAITHERA est pourvue d’excellentes performances chronométriques, avec entre autre un « 32’40s » sur 10 km à Hambourg en Allemagne en  Septembre 2013. Toujours en 2013, elle a réalisé sur Semi-marathon à Remich au Luxembourg 1h13’19, ce qui reste encore aujourd’hui sa référence sur la distance. En France elle a aussi gagné en 2012 dans l’Aveyron, la 6ème édition de la course du Viaduc de Millau.

24ème édition 2013

En 2013, ça faisait 15 ans tout rond, qu’une athlète Russe n’avait pas gagné le Semi-marathon de la Coulée Verte. Pour la 24ème course c’est un podium féminin 100% pays de l’Est qui a marqué cette édition. Avec en tête Natalia STARKOVA qui a gagné victorieusement dans les rues de Niort en 1h17’51s. C’est en Octobre 2011, à Reims qu’elle a battu son record sur Semi-marathon, avec un excellent temps de 1h12’34s. En Octobre 2010, elle a participé aux 10 km International de Taulé-Morlaix en Bretagne, où elle a fini sa course en 33’58s. Plus récemment en Mai 2014, Natalia s’est 

alignée sur le Marathon de Volgograd en Russie, avec un chrono de 2h35’16s. Au mois de Septembre 2014, elle a couru le Semi-marathon de Vannes dans le Morbihan et le termina en 1h18’37s. Plus près dans le temps et plus près de chez nous, elle a participé le 21 Septembre aux 20 km de Tours dans l’Indre et Loire, et termina à la 3ème place par catégorie en 1h11’48s.

1h04’46s, c’est le chrono du vainqueur « Dieudonné DISI », rien que son nom nous donne des frissons ! Quel EXTRAORDINAIRE athlète venu tout droit du Rwanda. Les passionnés de performances vont se frotter les mains en regardant sa « fiche » jointe à ce document, vous découvrirez ses exploits hors du commun ! L’un des rares coureurs étrangers licenciés en France, à avoir réussi à boucler la distance du Semi-marathon sous l’heure… Je ne vous en dis pas plus, lisez de suite son respectable palmarès !

25ème édition 2014

Guy-Marie GUERET en charge du plateau « Elite » a bien voulu nous donner quelques tuyaux, sans toutefois nommer les athlètes susceptibles de venir le 19 Octobre… Surprise, surprise…

Une chose est sûre, c’est qu’on aura la présence d’athlètes de renom, venus de différents horizons comme du Burundi, du Kenya, de l’Ethiopie, du Rwanda sur la même ligne de départ que nos champions du Dimanche.

Les organisateurs de Courir en Deux-Sèvres ne cherchent pas à faire venir un maximum d’athlètes de haut niveau, mais plutôt pouvoir récompenser convenablement les 7 premiers hommes et femmes du classement scratch, sans oublier les autres classements tels que les « Régionaux, handisports, catégories et primes à la performance ».

En effet cette année les organisateurs n’ont pas souhaité mettre de prime au « record », étant donné que le parcours a changé, mais à la place une prime à la « performance » de 500€ pour le coureur qui battra les 1h03’ et pour la coureuse sous les 1h12’.

Sébastien GUITARD le Président du Comité Départemental Handisport, en charge du plateau « Handi », nous informe qu’il a lui aussi réussi à concocter un très beau plateau handisport, avec notamment 2 coureurs valant moins d’1 heure pour le Semi-marathon. 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau