Le Saviez-Vous n°90 : Joan Benoit

Joan Benoit, marathonienne olympique, surprise...

Joan benoit 1Championne à 27 ans du premier Marathon Olympique féminin aux Jeux de Los Angeles, en 1984, l’Américaine Joan BENOIT ne serait sans doute jamais entrée dans l’histoire de l’athlétisme sans un accident de ski qui lui brisa la jambe, une dizaine d’années plus tôt…

Joan BENOIT SAMUELSON de son vrai nom, est née le 16 Mai 1957 à Cape Elizabeth dans le MAINE (USA).

En intégrant la course à pied lors de sa rééducation, la brillante étudiante en histoire et environnement se découvre une passion, et un talent. En 1979, coiffée d’une casquette des Red Sox (Ndlr, l’équipe de base-ball de Boston) qu’elle porte à l’envers, la frêle coureuse (1,57 m et 45 kg) remporte le prestigieux Marathon de la capitale du Massachusetts en battant de huit minutes le record de l’épreuve. Cinq ans plus tard, elle prend le départ de cet historique Marathon Olympique. Malgré des conditions météorologiques dantesques (Étouffante chaleur et moiteur insupportable…) et une préparation perturbée par une arthroscopie du genou subie trois mois plus tôt, Joan BENOIT impose un train d’enfer et prend très vite le large. Convaincues de la rejoindre plus tard et que l’Américaine court au casse-pipe, ses rivale Grete WAITZ (ancienne championne du Monde de marathon), Rosa MOTA (ancienne championne du Monde, d’Europe et des Jeux Olympiques sur marathon) et Ingrid KRISTIANSEN (ancienne détentrice des records du 5 000m, 10 000m et du Marathon) ne la reverront plus et arriveront dans cet ordre derrière elle. « Dans un marathon, il faut trouver sa propre cadence » dira plus tard Joan.

La preuve… l’année suivante, le marathon de Chicago est bouclé en 2 heures et 21 minutes et 21 secondes… Ce record national qui tiendra dix-huit ans, sera sa dernière victoire de prestige.

Meurtrie par les blessures, elle lève le pied petit à petit, récoltant tout de même des places d’honneur sur de grands marathons, et se mue en ambassadrice du running. Elle écrit (son ouvrage ; Running For Women, est l’un des meilleurs guides pratiques du genre), commente des courses à la télévision, entraîne des athlètes de haut niveau, organise des compétitions, conseille des VIP (Bill CLINTON, Lance ARMSTRONG, etc…) et encourage chaque week-end des millions de coureurs à pieds sans qu’ils le sachent. Joan BENOIT est en effet l’une des voix accompagnant le programme d’entraînement de l’application Nike…

 

Source : OP Rat370 pour la CDCHS 79 / n° 90 – Mars 2017

Date de dernière mise à jour : 18/03/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau