Les organisatrices du trail du Barrage

Entretien avec les 2 co-organisatrices du trail du Barrage de Saint-Georges de Noisné Frédérique LIAIGRE (APE Saint-Martin) et Cécile BESSAGUET (OGEC).

L’entretien s’est déroulé à la fin de l’épreuve et avant la remise des prix des deux courses de 8 et 26 km.

Barrage1

Yohann : Frédérique, Cécile, vous êtes toutes les deux co-organisatrices du trail, comment est venue cette idée de faire un trail ?

Frédérique : C’est l’idée folle d’un papa…. « Pourquoi l’école n’organiserait pas une course ? » et j’ai dit « pourquoi pas ?! ». Sauf que je ne connaissais rien à la course. Donc, comme il court, il a géré les parcours, et je me suis occupé de l’administratif.

L’aventure a commencé en septembre 2017 pour une première le 29 avril 2018.

Y : Combien de temps ça prend d’organiser ce type de course ?

Cécile : De septembre à avril quand on n’y connait rien. La partie administrative est longue car il faut trouver les bonnes personnes qui nous renseignent, et aussi trouver les bénévoles pour s’occuper des stands, du balisage, la circulation et tous les postes où il y a besoin de monde.

Y : Combien avez-vous de bénévoles cette année ?

F : Environ une quarantaine et ils sont tous à fond. Ce sont bien entendu des parents de l’association, mais également des anciens parents ainsi que des gens de la commune

Y : Est-ce que vous avez reconnu le parcours toutes les deux ?

(Rires…) F : Non, on a laissé ça aux Papas… Nous nous sommes occupés de la partie administrative. Plus sérieusement, nous avons fait le 8 km en randonnée mais pas le 26, il nous aurait fallu trois jours (Rires …).

C : Les papas ont fait plusieurs fois les parcours, en quad, en vtt ou à pied. Ils ont très bien géré.

Y : Quelles étaient vos projections sur le nombre de coureurs pour les deux courses ?

C : En fait, l’année dernière nous n’en avions aucune idée et nous avons eu 300 coureurs. Cette année, c’était de faire le même nombre sur les deux courses. Au final nous avons eu 285 coureurs. Donc contrat rempli.

Ce qui nous a surpris par rapport à l’année dernière, ce sont les inscriptions hors département. C’est encourageant.

Y : Quel est le retour de la pub faite sur les réseaux sociaux, notamment sur la page Facebook Traileurs des Deux-Sèvres ?Barrage2 2

F : La publication a été pas mal partagée. Mais on ne sait pas réellement quelles sont les retombées des partages sur les réseaux sociaux. Dans tous les cas, ça permet de faire parler de la course.

Y : Oui c’est vrai, je me suis décidé hier matin (Samedi matin) pour m’inscrire à cette course.

(NDLR : Groupe Facebook des Traileurs des Deux-Sèvres : https://www.facebook.com/groups/1308012489243801/)

Y : Et l’année prochaine, qu’y a-t-il de prévu ?

F et C en cœur : On continue !

F : On aura toujours les deux courses mais la nouveauté, ça sera l’officialisation du CaniTrail. Nous les accueillons (pas officiellement) depuis l’an dernier. Cette année ils avaient tous une puce chronométrique et l’année prochaine, nous appliquerons totalement le règlement du CaniTrail.

Y : Est-ce qu’il y aura une course jeune ?

C : Sans doute pas, car l’année dernière nous avions essayé et ça n’a pas été concluant. La course a mobilisé beaucoup de bénévoles pour malheureusement pas grand-chose. Mais nous ne sommes pas fermés.

Barrage3Y : Contentes de cette belle édition ?

F et C : oui vraiment.

F : Nous avons eu le temps avec nous et ça permet aussi de faire connaître la commune, le barrage et les sentiers alentours.

Et puis même les enfants de l’école sont venus nous aider aujourd’hui. C’est une manifestation qui fédère.

Merci pour vos réponses Frédérique et Cécile, bravo à toute l’équipe d’organisation et à tous les bénévoles … A l’année prochaine

Date de dernière mise à jour : 04/05/2019