J – 10 Lundi 25 Juillet 2016

Chaque jour profitez de 3 rubriques différentes :

  • « Pierre de Coubertin ». Cette rubrique sera orientée sur l’histoire des Jeux.

  • « Race Results ». Les résultats principaux de l’Athlé.

  • « Vinicius ». La Mascotte nous dira tout sur les coulisses et les anecdotes des JO.

En attendant l’ouverture des Jeux Olympiques d’été (Vendredi 05 Août), version Rio de Janeiro 2016, Découvrez les deux rubriques déjà en place, à savoir « Pierre de Coubertin » et « Vinicius ».

Coubertin n°12

Helsinki-Finlande 1952.Jo1952

En Finlande, les Jeux sont chaleureux, bien organisés, et marquent le retour de l’URSS, de l’Allemagne et du Japon. L’esprit olympique est parfaitement respecté dans un pays qui devait accueillir les JO de 1940, finalement annulés pour cause de conflit mondial.

Cette 15ème édition marque un tournant avec la participation de l’URSS. A partir de cette date, le sport devient politique et un élément de rivalité entre l’Ouest et l’Est. La conquête de médailles est un enjeu important pour renforcer le prestige respectif des États-Unis et des pays communistes. Avec le sport, chacun essaie d’asseoir symboliquement sa domination sur le monde.

Emil ZATOPEK, la « locomotive Tchèque » réussit l’exploit incroyable de remporter 3 titres olympiques sur des épreuves de fond : 5 000m, 10 000m et Marathon. Un Marathon qu’il court pour la première fois de sa carrière… Celui qui court la tête penchée sur le côté, affichant un visage de douleur permanent, bat 18 records du Monde et devient le premier à franchir la barre des 20 km parcourus dans l’heure avec 20, 052 km.

 

15ème édition en bref :

Du 19 Juillet au 3 Août 1952.

4436 athlètes, et 519 femmes.

69 nations, 17 sports et 149 épreuves.

18 médailles pour la France (6 en or, 6 en argent et 6 en bronze).

Porte drapeau français : Ignace HEINRICH (Athlétisme)

Flamme Olympique : Paavo NURMI et Hannes KOLEHMAINEN (Athlétisme).

 

Cette année-là :

Début de l’affaire « Dominici », avec l’assassinat des époux DRUMOND.

1er titre de Champion du monde pour Ferrari en Formule 1.

Décès du Roi Georges VI en Grande-Bretagne, remplacé par la Reine Élisabeth II.

Banni des JO depuis 1932 pour cause de professionnalisme, le grand Paavo NURMI (9 médailles d’or olympiques) reçoit un accueil triomphal de ses compatriotes lorsqu’il allume la vasque.

Vinicius n°12

Athlétisme : La liste des Français sélectionnés pour Rio

Teamfrance

La délégation française pour les prochains Jeux Olympiques est connue. Ils seront 396 athlètes tricolores du voyage au Brésil. Soit 64 de plus qu'à Londres il y a quatre ans. Une remarquable performance qui ne peut s'expliquer uniquement par la présence de deux disciplines supplémentaires (golf et rugby à VII). Au total, 228 hommes et 168 femmes ont ainsi été qualifiés.

Petit rappel sur les JO de Rio 2016 :

10 500 Athlètes attendues. 206 pays représentés. 42 sports olympiques et 306 épreuves.

En athlé, ce sont 55 athlètes (26 filles et 29 garçons) qui porterons haut nos couleurs avec « espérons-le », quelques chances de médailles grâce peut-être à :

Renaud LAVILLENIE (perche) - Champion Olympique en 2012 à Londres, il est aussi détenteur du meilleur saut de l’Histoire de la discipline. Il sera le grand favori même si un échec est très vite arrivé.

Jimmy VICAUT (100m) - La France attend la performance sur la discipline reine. Vicaut progresse chaque année et il vient d’égaler la meilleure performance européenne de tous les temps avec un chrono de 9″86. Tout est possible.

Christophe LEMAITRE (200m) - Deuxième au meeting de Monaco en 20’’24 et cinquième au meeting de Londres en 20’’27 sur 200 m, le sprinteur d'Aix-les-Bains (Savoie) revient en forme à deux semaines de l'ouverture des Jeux.

 Yohann DINIZ (50km marche) - Obligé d'abandonner à Pékin en 2008 et disqualifié aux Championnats du monde en 2011, Yohann Diniz a une revanche à prendre. Rio est l'endroit idéal pour prouver qu'il peut être le meilleur sur 50km marche.

Mahiedine MEKHISSI-BENABBAD (3 000m steeple) - La mission paraît plus compliquée, lui qui a été perturbé une bonne partie de l’année 2015 après une opération au pied. Seulement 24e performeur mondial du 3 000 m steeple, il a été sacré à Amsterdam, sans avoir enlevé son maillot cette fois-ci ! Double vice-champion olympique (2008 et 2012), il est le seul athlète européen capable de s’inviter au milieu des Kényans. Même s’il semble encore loin de son meilleur niveau et n’a pas encore pu se frotter au gratin de sa discipline cette année, il a déjà prouvé par le passé qu’il décevait rarement lors des grands rendez-vous.


OP-Rat370 vous donne son avis...perso !

Il ne faut pas se voiler la face au regard des derniers JO de Londres en 2012, 3 médailles seulement nous étaient revenues en athlétisme (1 en or, 1 en argent et 1 en bronze). Lors des derniers championnats d’Europe d’Athlétisme à Amsterdam le mois dernier, même constat très décevant (2 en or, 5 en argent et 3 en bronze) ! Aujourd’hui nous n’avons personne ou trop peu d’athlètes (hommes et femmes) sur toutes les épreuves de demi- fond et de fond (1 500m – 3 000m steeple - 5 000m – 10 000m et Marathon), alors que nous pouvions aligner jusqu’à 3 athlètes dans chaque course !

Les Jeux Olympiques ont toujours été plus relevés que les championnats du Monde d’Athlétisme. Donc il est évident qu’il ne faudra pas compter sur le niveau de l’athlétisme d’aujourd’hui pour ramener des médailles en France… C’est très triste, mais c’est hélas la réalité !


 

Hommes:

- Jimmy Vicaut (100 mètres)
- Christophe Lemaitre (100 et 200 mètres)
- Pierre-Ambroise Bosse (800 mètres)
- Florian Carvalho (1500 mètres)
- Dimitri Bascou, Pascal Martinot-Lagarde et Wilhem Belocian (110 mètres haies)
- Yoann Kowal et Mahiedine Mekhissi-Benabbad (3000 mètres steeple)
- Kafétien Gomis (Longueur)
- Benjamin Compaoré et Harold Correa (triple saut)
- Renaud Lavillenie, Kevin Menaldo, Stanley Joseph (perche)
- Bastien Auzeil et Kevin Mayer (Décathlon)
- Relais 4x100m : Anouman, Dutamby, Lemaitre, René, Vicaut et Zeze
- Relais 4x400m : Anne, Hann, Hanne, Atine-Venel, Jordier, Vaillant
- Kévin Campion (20 km marche)
- Yohann Diniz (50 km marche)

Femmes:

- Floria Guei (400 mètres)
- Rénelle Lamote et Justine Fedronic (800 mètres)
- Sandra Gomis et Cindy Billaud (100 mètres haies)
- Phara Anacharsis (400 mètres haies)
- Jeanine Assani-Issouf (triple saut)
- Vanessa Boslak (perche)
- Mélina Robert-Michon et Pauline Pousse (disque)
- Alexandra Tavernier (marteau)
- Mathilde Andraud (javelot)
- Antoinette Nana Djimou (Heptathlon)
- Relais 4x100m : Akakpo, Distel-Bonnet, Galais, Gnafoua, Paré, Zahi
- Relais 4x400m : Anacharsis, Diarra, Gayot, Guei, Ntiamoah, Raharolahy
- Émilie Menuet (20 km marche)
- Christelle Daunay (marathon)


 

 OP Rat370 pour la CDCHS 79 / Spécial JO RIO – J-10 / n°12 – Juillet 2016

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau