J – 7 Jeudi 28 Juillet 2016

Chaque jour profitez de 3 rubriques différentes :

  • « Pierre de Coubertin ». Cette rubrique sera orientée sur l’histoire des Jeux.

  • « Race Results ». Les résultats principaux de l’Athlé.

  • « Vinicius ». La Mascotte nous dira tout sur les coulisses et les anecdotes des JO.

 

En attendant l’ouverture des Jeux Olympiques d’été (Vendredi 05 Août), version Rio de Janeiro 2016, Découvrez les deux rubriques déjà en place, à savoir « Pierre de Coubertin » et « Vinicius ».

Pierre de Coubertin – n°15

Tokyo-Japon 1964.Jo 1964

Pour la première fois, le continent asiatique accueille la grand-messe du sport planétaire. Tokyo avait été choisie en 1936 pour organiser les JO de 1940, mais la guerre sino-japonaise avait conduit à leur annulation. En 1964, le Japon montre au monde entier sa grande puissance économique en érigeant des installations sportives ultra-modernes.

 

18ème édition en bref :

Du 10 au 24 Octobre 1964.

5151 athlètes dont 678 femmes.

93 nations, 19 sports et 163 épreuves.

15 médailles pour la France (1 en or, 8 en argent et 6 en bronze).

Porte drapeau Français : Michel MACQUET (Athlétisme).

Flamme Olympique : Yoshinori SAKAI (Étudiant).

 

Cette année-là :

Éric TABARLY remporte la seconde Transatlantique en voile.

Martin LUTHER KING reçoit le prix Nobel de la paix.

La Beatlemania déferle et les Stones donnent leur 1er concert à Paris.

Gros succès du Gendarme de Saint-Tropez, premier des six films de la série.

Les compétitions sont un vrai succès car plus de deux millions de billets sont vendus sur les sites. Plus de 600 millions de téléspectateurs suivent l’évènement en Mondiovision. Le ralenti fait son apparition et donne plus de force aux images.

Dawn FRASER, la nageuse Australienne, est fantasque. Pendant les Jeux, elle tente de voler le drapeau qui flotte sur le palais impérial. On lui pardonne cette incartade et l’empereur Showa lui en fait même cadeau ! Par contre sa fédération, elle, ne passe rien à sa nageuse même si elle a réalisé le triplé sur la distance reine de la natation, le 100m nage libre. Elle est suspendue de toute compétition pendant 10 ans, pour avoir refusé de porter la tenue officielle lors de la cérémonie d’ouverture.

Le tout premier contrôle anti-dopage de l’histoire des Jeux est effectué en cyclisme, après le contre-la-montre par équipes. Contrôle négatif…

Vinicius – n°15

Les athlètes olympiques sont, par définition, extraordinaires, mais Marla RUNYAN est unique !

Marlarunyan

C’est bien l'Américaine Marla RUNYAN, aveugle, qui a été la première à passer des Jeux paralympiques aux Jeux olympiques.

Née le 4 Janvier 1969 à Santa Maria en Californie, elle perd la vue à l'âge de 9 ans. Passionnée par le sport (elle pratique alors la gymnastique), elle décide de persévérer malgré sa cécité et se lance dans l'athlétisme.

Aux Jeux Paralympiques de Barcelone en 1992, Marla RUNYAN remporte l'or sur 100 m, 200 m, 400 m et en saut en hauteur. En 1996, elle conquiert le titre paralympique d'heptathlon.

Mais cela ne lui suffit pas. Ce que Marla RUNYAN veut, c'est participer aux JO. En 2000, elle parvient à se qualifier pour les Jeux de Sydney. Et elle n'y fera pas de la figuration ! L'Américaine se hisse en finale du 1 500m et termine à la 8e place (soit la première Américaine de l'épreuve)...

En 2001, Marla RUNYAN bat le record américain du 1 500m indoor et en 2002, elle se classe première Américaine au Marathon de New York.

Amis organisateurs Deux-Sévriens, si toutefois vous souhaitez l’inviter à votre épreuve, voici ses références chronométriques…

800m : 2’’03’81 à Walnut (USA) en 1999

1500m : 4’’02’95 à Rome (Italie) en 2002

3000m : 8’’39’36 à Eugene (USA) en 2002

5000m : 14’59’20 à Waltham (USA) en 2004

10km : 31’46s à Boston (USA) en 2002

Semi-marathon : 1h11’19s à Philadelphie (USA) en 2002

Marathon : 2h27’10s à New-York (USA) en 2002

 

OP Rat370 pour la CDCHS 79 / Spécial JO RIO – J-7 / n°15 – Juillet 2016

Date de dernière mise à jour : 29/07/2016

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau