Marathon de New-York 2015

Comme chaque année, le Marathon le plus célèbre du Monde qui fait partie du circuit « World Marathon Majors », a attiré de très nombreux participants venus des quatre coins de la planète, pour un parcours égrenant les sites les plus mythiques de la « Big Apple ! », comme Staten Island, Brooklyn et Central Park.

Pourtant, le Marathon de New York n’a pas toujours connu le même succès. En effet la 1ère édition en 1970 n'a rassemblé que … 127 coureurs et ne demandait qu’1$ symbolique ! Aujourd’hui, il vous faut débourser la modique somme de 380 € pour le dossard (contre 80 € pour le Marathon de Paris !) + 1700 € de frais de transport et d’hébergement (l’une des formules les moins chères !). Rajoutez à cela, les taxes d’aéroport (390 €), l’assurance annulation et perte de bagages (50 €), 400 € pour vos frais de restauration sur place pendant votre séjour. Bref, c’est un total d’environ 3000€ (fourchette basse…) qu’il vous faut budgétiser pour pouvoir croquer la Pomme !

Newyork2015

La course des filles

La configuration du circuit de ce Marathon est assez atypique : entre nature et urbanisme exacerbé. Le départ se fait à Staten Island, puis c’est la traversée du Verrazano Bridge (spécialement fermé pour l’occasion). Les coureurs passent ensuite par le quartier de Brooklyn et au-dessus de l’East River en empruntant le pont du Queens pour finalement rejoindre Manhattan. Suivez la 1st Avenue, déviez par le Bronx, revenez sur la 5ème avenue et enfin arrivez en bas de la place de la Brèche… Enfin je veux dire, à Central Park bien sûr ! (ça c’est pour voir, si vous lisez entièrement mon article !!!)

En ce 1er Novembre 2015, la 46ème édition s’est déroulée sous un soleil pas très chaleureux mais les températures étaient tout de même chaudes pour la période à New-York (7°…). Les couleurs d’automne étaient présentes sur Central Park et les 55 000 coureurs s’étaient donnés rendez-vous sur la ligne de départ de ce mythique Marathon.

Honneur aux dames puisque le groupe élite s’est élancé en premier sur le pont Verrazano. On a longtemps cru en notre championne française Christelle DAUNAY (record perso en 2h24’22s), puisqu'elle était dans le groupe de tête jusqu’au 30ème km en amortissant les accélérations des africaines avec expérience. C’est finalement Mary KEITANY qui a lancé une accélération que personne n’a pu suivre et se dirigeait tranquillement vers sa 2ème victoire à New-York.

Classement des femmes sur le Marathon de New-York 2015 :

  1. Mary KEITANY 2h24m25s (Kenya)

  2. Aselefech MERGIA 2h25m30s (Éthiopie)

  3. Tigist TUFA 2h25m50s (Éthiopie)

Quant à notre petite française, c’est à la 5ème place que Christelle DAUNAY termine, en 2h26’57s. Ceci dit, vu son chrono à l’arrivée, si elle avait fait un autre choix que New-York pour son Marathon, notamment celui de l’Ekiden 79 de Niort aujourd’hui, à elle seule, elle aurait pu prendre la seconde place… Alors vraiment, RESPECT à toi Christelle !

Le récit de Christelle DAUNAY à l’arrivée

« Quand j’ai vu que le premier mile était assez lent, je me suis mis devant car il y avait des minima à aller chercher et j'ai imprimé mon tempo. Puis, après le deuxième 5000 m je me suis remise dans le peloton pour ne pas griller des cartouches. J’ai lâché à un moment après la mi-course, je me suis alors dit que ça allait être le début de la longue route qui me restait à parcourir. Mais j’ai réussi à recoller entre le 27e et le 30e kilomètre. J’étais contente, je pouvais profiter du groupe. Mais après quand la Kenyane Mary KEITANY est partie, il n’y avait rien à faire et j’ai eu du mal à finir. C’est une place qu’on avait envisagé avant la course, mais la liste des partantes était relevée, et il fallait faire le job. Avec mon chrono de 2h26'57'', je suis quasiment sûre d’être pré-qualifiée pour les Jeux de Rio, ça soulage ! »

Et chez les garçons

Chez les hommes, quelques dossards non élites se montraient sur la première partie du parcours, affolant les classements qui, a priori, ne tenaient pas compte de leurs présences. De même au trentième, Stanley BIWOTT, Geoffery KAMWOROR et Lelisa DESISA partirent tous les trois vers la ligne d’arrivée. Dans les derniers kilomètres, Stanley BIWOTT plaça une accélération dans les virages de Central Park.

Le récit de Stanley BIWOTT à l’arrivée : « J’ai tiré les leçons de ma défaite du Marathon de Londres où j’ai vu que je manquais de vitesse sur la fin. Aussi, c’est ce que j’ai travaillé plus particulièrement à l’entraînement »
Il remporte ainsi le deuxième grand marathon de sa carrière après son succès à Paris en 2012.

Classement des hommes sur le Marathon de New-York 2015 :

1. Stanley BIWOTT 2h10m34s (Kenya) 2. Geoffery KAMWOROR 2h10m48s (Kenya) 3. Lelisa DESISA 2h12m09s (Éthiopie)

Vainqueur l’an dernier, pourtant annoncé grand favori cette année, le Kenyan Wilson KIPSANG n’a pas fait le poids quand, après le 30ème km, son compatriote Geoffrey KAMWOROR a fait exploser la course. L’ancien lauréat de Londres et Berlin a dû se contenter d’une décevante 4e place en 2h12m45s.

Le 1er français sur le Marathon de New-York, est un coureur très connu des anciens compétiteurs Deux-Sévrien, car il s’agit de notre ex-voisin de Cognac, Thierry GUIBAULT !!! C’est à la 24ème place du classement général et en 2h29’05s (record perso 2h24’20s) que le sympathique Thierry s’est placé. Et oui, ma mémoire ne flanche pas, même à 43 balais ! Car personnellement je me souviens très bien de ce bonhomme qui est venu pendant de longues années (de 1998 à 2007), fouler à nos côtés la piste du stade René Gaillard à Niort lors des Interclubs… Depuis 2007, Thierry est parti dans l’Oise pour son boulot (à l’époque il était Instructeur militaire). Ma passion pour la course à pied me pousse à regarder les résultats (même encore aujourd’hui !) de mes anciennes connaissances et c’est comme ça que j’ai vu que Thierry était devenu cette année, sacré Champion de France Vétéran en Cross au Mureaux ! Il est vraiment trop fort ce Thierry !

OP Rat370 pour la CDCHS 79 / N°Spécial Marathon de New-York – Novembre 2015

 

Ajouter un commentaire